Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

DÉTERMINÉ À RÉUSSIR DANS L’ENTREPRENEURIAT

Partager l'article


Devrait-on traiter de raté des personnes qui abandonnent les études en quête du meilleur en se lançant dans l’entrepreneuriat ? Bien de jeunes aujourd’hui, avec même leurs diplômes préfèrent quitter les bancs pour se consacrer à des activités rémunératrices dans l’optique de se suffire financièrement. Doumbia Hassan pourrait être cité comme un exemple. Ce 11 mai à son magasin de produits cosmétiques, il affirme que : « bien que l’école soit importante dans la vie de tout jeune, il faudrait une prise de conscience de la part de celui-ci pour réaliser que l’école ne garantit pas un meilleur avenir ». Il faut dire qu’il était étudiant, mais son désir ardent de pouvoir être autonome a eu raison de lui en l’obligeant à stopper les études en licence 2 de lettres modernes.

Selon lui, tout jeune devrait donc s’orienter dans un domaine d’activité qui lui permettrait de subvenir à ses besoins. Il commercialise plusieurs articles dont des savons, des déodorants et parfums, des pommades tout ce qui pourrait mettre en valeur la beauté des femmes parce qu’elles sont sa plus grande cible et tout ça à un prix très abordable. Les prix des produits qu’il vend varient de 1000FCFA à 5000 FCA. Il rajoute qu’il arrive à se faire une recette de 25000FCFA ou plus par jour. Il parle aussi d’un savon qu’il encourage toutes les femmes à acheter, le savon village ultra au prix de 3000FCFA. Doumbia ne regrette en rien donc d’avoir quitté l’école car, pour lui, son objectif a été atteint.
Sandrine Koné, contributeur PepeSoupe à Brobo