samedi 17 avril 2021
Total des publications: 7986
Retour Consommateur

ECOBANK S’ENGAGE AUX CÔTÉS DES FEMMES ENTREPRENEURES

mercredi 10 mars 2021 07:34

En novembre 2020 le Groupe Ecobank a lancé « Ellever », un programme destiné aux entreprises dirigées par des femmes. Cette initiative a été conçue pour être déployée dans 33 pays d’Afrique. Ce programme a pour objectif de permettre aux femmes de réaliser leur potentiel en leur proposant un accompagnement personnalisé grâce à des solutions financières et des services à valeur ajoutée. En Côte d’Ivoire, il fait déjà le bonheur de nombreuses femmes qui ont pu en bénéficier.

« Nous avons pris le temps de comprendre les besoins des femmes, ce qu’elles attendent réellement de leurs banquiers, nous avons proposé des solutions pratiques qui aideront à combler les lacunes identifiées. « Ellever » est une gamme de produits complète de bout en bout qui accompagne les entreprises dirigées par des femmes ou orientées sur les femmes, grâce à des solutions commerciales différenciées qui permettront de libérer leur potentiel », a souligné Josephine Anan-Ankomah, Directrice exécutive du Groupe Ecobank lors du lancement de ce programme le 27 novembre 2020.

Les femmes constituent environ la moitié de la population en Afrique et elles détiennent un tiers des PME qui représentent jusqu’à 90 % des entreprises. Le lundi 8 mars 2021, à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la Femme, Ecobank Côte d’Ivoire a confirmé son engagement à l’endroit des femmes, en les mettant à l’honneur. En effet, à travers différentes activités, la gent féminine a été prioritaire dans tout le réseau Ecobank.

Plusieurs clientes ont ainsi bénéficié de conseils personnalisés sur la planification financière. Par ailleurs des brochures pédagogiques leur ont été distribuées afin de contribuer à leur formation dans ce sens. Des rafraichissements ont aussi été offerts à l’occasion de cette Journée Internationale des droits de la Femme.

Propos recueillis par Jean Andis au Plateau, le mardi 09 mars 2021.

JEAN ANDIS

Articles recommandés: