dimanche 29 mars 2020
Total des publications: 3759
Retour Consommateur

LA CIE AU BANC DES ‘’ACCUSÉS’’

mercredi 18 mars 2020 08:19

Depuis des semaines, PepeSoupe visite les villes de l’intérieur du pays pour recueillir les avis des populations quant à leurs conditions de vie. Ainsi, le mardi 17 mars 2020, la parole a été donnée aux habitants de Grand Bassam, ville balnéaire située à une quarantaine de kilomètre de la capitale ivoirienne.
Landry Kotcha résident du quartier France s’est confié à notre rédaction. Il s’est prononcé sur les services de la Compagnie ivoirienne de l’électricité (CIE).

À en croire cet homme de 43 ans, la ville de Bassam fait face à des coupures d’électricité. « Ces derniers temps, il y a beaucoup de coupures d’électricité ici à Bassam. Le plus souvent, c’est la nuit et ces interruptions durent entre 45 minutes à 1 heure. Par semaine, il y a entre deux à trois coupures », a-t-il déclaré. Il a aussi pointé du doigt les taxes qui selon lui augmentent considérablement le coût des factures. « On remarque que sur nos factures de CIE, il y a beaucoup de taxes. Par conséquents, les factures sont élevées », estime-t-il.

Ces quelques défaillances, relevées par Landry Kotcha, sont de nature à interpeller la Compagnie ivoirienne d’électricité sur ses services dans cette ville balnéaire, afin de soulager les populations qui y vivent.

Gnamien Attoubré