Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,096 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LE TARIF DU PÉAGE À BASSAM FAIT POLÉMIQUE

Partager l'article

Le vendredi 24 juin 2022, l’ouverture officielle du poste à péage de l’autoroute de Grand-Bassam a eu lieu. Lors de l’inauguration, les tarifs appliqués aux véhicules ont été annoncés ; les véhicules de classe 1 (légers) paieront 1.000 fcfa. Les véhicules de classe 2 (intermédiaires) paieront 1.500 fcfa. Les véhicules de classe 3 (PL/autocars/véhicule à 2 essieux)  paieront 2.500 fcfa et enfin les véhicules de classe 4 (PL/autocars/véhicule à 3 essieux et plus) paieront 3.500 fcfa. On suppose que les tarifs sont justifiés par les coûts de production de l’autoroute et du péage, mais également par le confort qu’offre le nouveau péage : 16 couloirs dont 8 de chaque côté, un poste de police, un poste de sapeur-pompier, un dortoir et réfectoire pour les employés. Le péage compte par ailleurs un bâtiment administratif qui abrite à la fois le 1er centre de contrôle de tous les péages de Côte d’Ivoire et de nombreux bureaux. Les tarifs de passage sur l’autoroute ont fait polémique, les abonnés ont partagé leurs points de vue sur la toile comme M. Bogui (@BogDav) qui est très en colère : “Des individus, supposément dotés d’intelligence, ont décidé que le péage de Grand-Bassam (déjà hors de prix) serait l’instrument pour tuer économiquement des Ivoiriens”. Ils sont par ailleurs désespérés au point de supplier le gouvernement comme @heart_angel7 : “Monsieur le président, les tarifs du péage de Bassam ne sont vraiment pas faits pour arranger la population de Grand -Bassam, Bonoua et alentours. Franchement, faites quelque chose pour vos populations”Le gouvernement a choisi de laisser le choix aux conducteurs de passer par le péage ou non en laissant ouverte l’ancienne route de Grand-Bassam. Néanmoins, depuis l’inauguration du péage, l’ancienne route est sujette à de nombreux embouteillages.

Margaux Luczak, contributeur PepeSoupe à Grand-Bassam.