Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,579 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

SIX ANS D’EFFORTS POUR AVOIR SA CARTE D’IDENTITÉ

Indispensable à tout citoyen, la carte nationale d’identité est un véritable trésor qui aide dans les courses administratives, à identifier les personnes en cas d’urgence ou non et même dans les transactions bancaires. Pour se faire établir une pièce nationale d’identité en Côte d’Ivoire, il faut débourser la somme de 5.000 FCFA. Malheureusement, depuis quelques années, le calvaire des demandeurs ne s’arrête pas qu’aux longues courses et files d’attente qu’il faut braver lors de l’établissement de la pièce. Il faut aussi être très patient et se plier à la longue période d’attente qui devient parfois interminable. Comme bon nombre d’ivoiriens, c’est le supplice qu’a vécu monsieur Ouattara Kassoum depuis sa première demande de pièce d’identité en 2016 à la sous-préfecture de Korhogo. Alignant les rendez-vous manqués jusqu’à l’annonce d’un nouveau format de la pièce d’identité en 2020, l’étudiant s’est vu contraint d’établir une nouvelle carte et de payer à nouveau 5.000 FCFA alors que la première demande n’a pas abouti. C’est donc avec un sentiment mitigé qu’il s’est rendu à la sous-préfecture, ce vendredi 08 avril, pour retirer son précieux sésame après avoir reçu un SMS la veille. 10.000 FCFA et six années dépensées, c’était le prix à payer pour obtenir cette carte d’identité qui le déchante vite lorsqu’il remarque les absences des noms des parents sur le verso de la pièce : « c’est bien d’avoir sa pièce, mais mettre autant de temps pour un pays comme le nôtre, c’est surréaliste. En plus, une carte d’identité sans les identifiants des parents est incomplète selon moi. Je suis quand même content, cependant je souhaite bon courage aux autres qui sont dans cette situation ». De fait, l’ONECI, doit réellement s’appliquer pour contenter tous les Ivoiriens qui semblent dépités pour certains.

Ouattara Ben Harouna, Contributeur PepeSoupe à Korhogo

Lire aussi ⬇️
CARTE CNI : “RAS-LE-BOL” DE KANGA KOUAMÉ


L’OBTENTION DE LA CNI, ENTRE PARCOURS DU COMBATTANT ET JEU DE PATIENCE


À QUAND LA FIN DU FEUILLETON CNI ?

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration