mardi 22 septembre 2020
Total des publications: 6172
Retour Consommateur

UNE LONGUE FILE D’ATTENTE AU 83

lundi 14 septembre 2020 21:52

Dans le district d’Abidjan, nombreux sont les moyens de transport mis à disposition des usagers pour faciliter les déplacements. Entre taxis intercommunaux communément appelés wôrô-wôrô, taxi compteurs, les mini cars (gbaka), les abidjanais ont une variété de véhicules qui s’offrent à eux, en fonction de leurs destinations et budgets. Cependant, il n’est pas rare de voir des attroupements de personnes aux quais et arrêts de bus de la Société abidjanaise de transports (SOTRA) qui en raison des coûts abordables qu’elle propose, attire de plus en plus de monde. C’est le cas du bus 83.

Ce bus qui suit la ligne qui fait la liaison entre la Riviera 3 et l’école de police de Cocody est beaucoup sollicité des usagers. Aux heures de pointe, c’est près d’une centaine de personnes qui attendent cet engin pour vaquer à leurs occupations comme ce lundi 14 septembre 2020. En effet, à 07 heures déjà, c’était une longue fille d’attente qui attendait les étudiants qui étaient en retard pour leurs cours. Murmurant dans les rangs, ceux-ci se plaignaient de la lenteur et du temps que les bus mettaient avant de charger. Une situation qui crée parfois du désordre et des bousculades dans les rangs. Tout comme eux, Daouda Koné, un étudiant, s’impatientait de voir un bus à l’horizon.

Ce dernier n’a pas hésité à raconter l’une de ses mésaventures liées à ce quai. « Chaque lundi c’est comme ça. Récemment j’ai même été en retard à mes examens à cause de ces longues files d’attente à ce quai, il faut attendre 15 à 30 minutes pour qu’un autre bus vienne », s’est-il souvenu. Toutefois, il suggère que la SOTRA renforce son parc auto pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle.

Esther Pale

Articles recommandés: