Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,200 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

UNE ACTIVITÉ FESTIVE À OBJECTIFS PROFESSIONNELS

Partager l'article

Le 27 mai dernier s’est tenu le festival de garba appelé le O’ Zegen Tour 2, tant attendu par la population de Bouaké. Après la première édition qui s’était tenue à Yamoussoukro, les concepteurs de ladite cérémonie ont bien voulu partager ce moment festif avec les bouakois. Des semaines auparavant, l’information avait été communiquée et l’on sentait un remue-ménage autour de ce festival. Si les participants ont pu être heureux et satisfaits de cette cérémonie, l’organisateur, Jean-Marie Vianney Koffi, reste perplexe parce qu’il n’a pas pu atteindre son objectif à proprement dit. Cela s’explique par la grande pluie qu’il y a eu ce jour-là à Bouaké, empêchant donc le public de migrer vers le lieu de rassemblement. Aussi, Jean-Marie nous fait savoir que les personnes qui venaient ne restaient pas vraiment sur place, elles mangeaient puis repartaient alors on ne trouvait pas assez de personnes sur le lieu.

Lui, qui avait espéré réunir environ 2000 personnes à ce festival, se retrouve avec à peu près 1000 personnes. “C’est déjà une bonne évolution”, dit-il, mais il espère faire plus à la prochaine édition. Il faut retenir aussi que le O’ Zegen Tour n’est pas seulement un évènement de réjouissance, mais qu’il a une allure professionnelle dans la mesure où ses objectifs sont : d’abord de réunir toute la population autour d’un festival gastronomique, ensuite, de poser un acte social à chaque édition du festival et le troisième est d’encourager les jeunes à créer des projets, des entreprises autour des jeux ou festivités comme le O’zegen Tour. Ainsi, pour les années à venir, avec leurs partenaires, ils vont organiser des concours où seront récompensés les meilleurs talents afin de promouvoir l’aspect entrepreneurial de cette activité.
Sandrine Koné, contributeur PepeSoupe à Bouaké