mardi 2 juin 2020
Total des publications: 4647
Retour Economie

CHÉRIF SE RÉALISE DANS LE ”CHOUKOUYA”

vendredi 22 mai 2020 23:16

Venu du Burkina Faso pour vendre du bétail en Côte d’Ivoire durant la fête de la Tabaski en 2009, Abdoulaye Chérif a préféré rester à Abidjan. Après plusieurs années passées dans la capitale économique, il a décidé d’entreprendre le commerce de viandes braisées appelées ( Choukouya dans le jargon ivoirien).

Pour ce faire, il s’est installé à Yopougon au quartier Maroc, il y a de cela maintenant 6 ans. Réputé pour la qualité de sa viande bien faite, Abdoulaye Chérif est très sollicité par sa clientèle. Le jeudi 21 mai 2020, il était 18 heures lorsque nous l’avons rencontré à son lieu de travail. Pour Abdoulaye, ce commerce bien qu’épuisant, est très rentable. « Dans les débuts, je travaillais seul, mais avec l’affluence, j’ai demandé que mes petits frères viennent me donner un coup de mains », a-t-il confié.

En plus, il a dit qu’il ouvrira des stands de vente de viandes braisées pour ses frères, une fois qu’ils auront la main dans le domaine. « Je compte ouvrir des espaces de vente de viande pour mes frères. Mais en attendant, ils doivent maîtriser les différentes étapes de la cuisson pour offrir de la bonne viande plus tard», a-t-il dit. Toutefois, il a refusé de s’exprimer sur ses gains, car il a affirmé que c’était un secret professionnel.

Adama Traore