mardi 22 septembre 2020
Total des publications: 6172
Retour Economie

COIFFEUR MALGRÉ SON HANDICAP

lundi 14 septembre 2020 08:40

Après un parcours scolaire peu reluisant, Sylvain N’Guessan N’Guessan, un jeune ivoirien, fait partie de ceux qui ont choisi les petites activités génératrices de revenus pour se créer un chemin qui mène, petit à petit, vers des lendemains meilleurs. En effet, ayant abandonné les cours en classe de 5ème, Sylvain s’est engagé dans la coiffure, précisément celle avec la tondeuse comme outil de travail.

Malgré le handicap qu’il a au pied gauche à la suite d’une plaie qui a nécessité l’amputation, ce jeune homme de 25 ans ne tarit pas d’éloges à son égard. C’est dans le village de Léléblé, dans le département de Taabo, qu’il s’est construit une réputation. Parlant de son activité le samedi 12 septembre 2020, Sylvain fait savoir que la coiffure avec la tondeuse est devenue une deuxième identité pour lui. Sa particularité est qu’il se fait apprécier des enfants, adultes, hommes, femmes enfants, afin que chacun trouve sa place à ses côtés. En ce qui concerne les tarifications, les enfants sont coiffés à 200 francs pendant que les adultes obtiennent ses services au prix de 300 francs CFA.

Avec ces prix qu’il estime accessibles à toutes les bourses, Sylvain dit gagner en moyenne la somme de 7000 francs par jour dans la semaine et peut aller jusqu’à 15 mille francs CFA les week-ends. Bien que triste de voir ses camarades prendre le chemin de l’école auparavant, il dit ne rien regretter car il arrive à vivre de son savoir-faire et c’est ce qu’il lui importe pour le moment.

Esther Pale

Articles recommandés: