dimanche 5 juillet 2020
Total des publications: 5112
Retour Economie

DAKAR : A “MOAYE” C’EST FOUTOU ET ALLOCO

mercredi 12 juin 2019 11:26

“Moayé” en baoulé qui signifie a chance. C’est de ce nom prémonitoire que monsieur Lucien Thola, ivoirien résidant au Sénégal depuis huit ans, a baptisé son restaurant.

Situé à Fass Paillote, quartier de Dakar, Moayé a ouvert ses portes en janvier 2014 et reçoit une clientèle variée. Cette clientèle est constituée d’ivoiriens qui gardent le lien gastronomique avec le pays, de burkinabé, de béninois et de sénégalais en quête de saveurs d’ailleurs. Ils y sont reçus tous les jours de la semaine de 09 heures à 22 heures. La part belle y est faite aux spécialités ivoiriennes à des coûts situés entre 1 500 Francs à 2 500 Francs CFA. Ainsi, chez Moayé, vous pouvez trouver du foutou, du placali, de l’aloko, et de l’attiéké poisson.

Monsieur Lucien Thola n’est pas embarqué seul dans cette aventure au pays de Senghor. En effet, sur la dizaine d’employés que compte son restaurant, huit sont des ivoiriennes venues d’Abidjan.  

Au départ, Lucien n’envisageait pas de tenir un restaurant à Dakar. L’idée est venue du fait que notre compatriote avait du mal à s’accommoder de la cuisine sénégalaise plutôt grasse et trop assaisonnée  à son gout. Quand se présente alors l’opportunité de racheter un ancien restaurant, Lucien sans hésiter se lance. Il a une nette idée de ce qu’il proposera à ses clients : les mets de son pays la Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, cinq ans après avoir posé le premier pas de cette aventure, Lucien se réjouit déjà de réunir, si loin de sa terre natale, plusieurs nationalités autour des repas de chez lui. C’est avec un honneur sans cesse renouvelé qu’il reçoit des ivoiriens de passage à Dakar car à Moayé, on trouve toujours une part de la Côte d’Ivoire. ( 300 mots)

Fatim Sylla

Articles recommandés: