samedi 15 mai 2021
Total des publications: 8106
Retour Economie

DIALLO, LE VENDEUR DE VÊTEMENTS

mardi 4 mai 2021 10:33

Diallo Boubacar alias Aladji est un vendeur ambulant de vêtements depuis 2013, après avoir plusieurs fois échoué au brevet d’études du premier cycle (BEPC). Il fait son commerce dans la commune de Koumassi, précisément au quartier cinéma ”winzin”, non loin de l’hôpital général de la commune. Selon lui, les débuts n’ont pas été faciles, mais il a pu bénéficier du soutien de monsieur Mady à chaque étape de son projet : « monsieur Mady m’a appris les différentes facettes de la friperie, le circuit c’est-à-dire du grossiste jusqu’à la clientèle. Aussi comment cibler les clients et vendre mes articles. » A-t-il expliqué. Depuis 2017, Diallo Boubacar est installé à son propre compte. Un business qui lui a coûté 180 mille francs CFA. Aujourd’hui, en plus d’avoir ses propres vendeurs ambulants, chaque jour de 9 heures à 19 heures, il est à son lieu de vente situé en plein air où il propose également ses articles aux clients qui sont pour la plupart des femmes. On y trouve des polos, des chemises, des pantalons, des culottes et autres articles : « Mes potentiels clients sont des femmes car elles discutent moins le prix d’un article » a-t-il confié.

Sans donner clairement le montant de sa recette de la journée, le vendeur de vêtements s’est dit heureux de mener cette activité qui lui permet de subvenir à ses besoins. Le problème du magasin reste pour lui la difficulté majeure dans l’exécution de cette activité.

Stéphane ZOUGOURI, contributeur PepeSoupe à Koumassi. Mercredi le 28 avril 2021.

Lire aussi ⬇️

ABOUBACAR VENDEUR DE VÊTEMENTS AU MARCHÉ DE KOUMASSI

LA VENTE DE VÊTEMENTS, UN COMMERCE FRUCTUEUX

AWA, ENTRE MÈCHES ET SOUS-VETEMENTS

Parfait Adjima

Articles recommandés: