Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,195 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

GESCO-CORRIDOR, UNE AUTRE EXPÉRIENCE DE VOYAGE

Partager l'article

Pour n’importe quel voyageur désirant se rendre à l’intérieur du pays, le circuit normal consiste à se rendre dans l’une des gares des compagnies de transport qui desservent les grandes villes de Côte d’Ivoire. Les voyageurs désirant se rendre dans les villes comme Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo, Divo, Lakota ou encore Man, pour ne citer que celles-là, ont le choix entre les compagnies UTB, SBTA, EXPRESS DU RANCHE, TSR, et bien d’autres encore. Mais il se trouve souvent, que des voyageurs, étant pressés, trouvent que se rendre jusqu’à la gare est une perte de temps. Dès lors, une alternative s’offre à eux. Se rendre au corridor nord, précisément à la GESCO pour emprunter un véhicule. À la GESCO, ce dimanche 20 mars 2022, c’est une ambiance non-stop. Des vendeuses ambulantes aux jeunes se faisant appeler ”SYNDICAT” en passant par les voyageurs allant et venant d’un véhicule à un autre, c’est un ballet incessant de va-et-vient, de cries, de fous-rires, de disputes… Le tout sous l’œil vigilant de la gendarmerie dont les éléments sont positionnés à quelques encablures. ”Rougeot, c’est où ?” me lance un ” syndicat ”. Nous lui expliquons que nous avons réservé notre place dans un car qui sera là incessamment. À cette explication, une expression de découragement apparut sur son visage. Il s’appelle ”chacoule’‘, c’est son surnom, quand nous lui demandons son nom à l’état civil, il rétorque, ” tu vas faire quoi avec ça ? ”, ses amis éclatent de rire. En réalité, chacoule fait partie de ces jeunes qui servent d’intermédiaire entre les véhicules et les passagers. ” sur chaque passager que nous mettons dans un véhicule, nous avons 500 FR” nous répond un autre jeune qui, lui, répond au surnom de ”bolo”. Sa silhouette rappelle celle de l’acteur ”bolo yeung”. Il est, en effet, très musclé. Un passager, requérant l’anonymat, nous explique qu’ici, ” il est facile d’avoir un véhicule et à moindre coût. Selon ses propos, il préfère venir emprunter ici parce qu’à la gare, le ticket pour Yamoussoukro est de 4000 FR, alors qu’ici, avec 2000 FR tu peux avoir un véhicule. Et lorsque la chance te sourit, tu tombes sur une voiture personnelle et c’est plus confortable et plus rapide ”, nous précise-t-il. Il est clair que cette manière de procéder présente quelques avantages. Toutefois, les conséquences sont telles, qu’il est mieux de se rendre à la gare afin de bénéficier de toutes les garanties liées à un voyage sécurisé. C’est aux environs de 20 h que le car de la compagnie ”EXPRESS DU RANCHE ” dans lequel nous avions réservé notre place arriva et aussitôt, nous embarquons pour Lakota.

Isaac KOUÉ, contributeur PepeSoupe à Yopougon.

Lire aussi ⬇️

LA GARE DES ”BADJAN” MENACÉE

MÉNÉKRÉ A SA GARE DE MOTOS-TAXIS

LES GARES ROUTIÈRES PRISES D’ASSAUT