dimanche 29 mars 2020
Total des publications: 3759
Retour Economie

KABORÉ GAGNE GROS DANS LE GARBA

mardi 24 mars 2020 18:00

Reconnue pour son hospitalité, la Côte d’Ivoire accueille de nombreux ressortissants des pays voisins en quête de mieux-être. C’est le cas de Moumouni Kaboré. En effet, ce jeune burkinabè âgé de 23 ans est sur le sol ivoirien depuis 5 années maintenant. Dès son arrivée, il a décidé de s’investir dans la vente de « garba ». Un mets typiquement ivoirien composé de semoule de manioc appelé attiéké et de poisson thon. 

C’est dans la commune de Yopougon précisément au quartier Ananeraie qu’il a installé son commerce. Comme à ses habitudes, le mardi 23 mars 2020, il était à son service. Pour comprendre les contours de son activité, PepeSoupe est allé à sa rencontre. Interrogé, il s’est livré sans langue de bois. « Chaque jour, je me réveille à 4 heures pour me rendre au port de pêche de Treichville afin d’acheter le poisson. Ensuite, j’emprunte un taxis-compteur pour être à l’heure. Déjà, à partir de 7 heures 30 minutes, je suis déjà ici pour le nettoyage » a-t-il confié.

En ce qui concerne le prix d’achat des poissons, Moumouni ne fait aucun mystère. Il explique qu’il achète le kilogramme à 300 francs CFA. Quant à l’attiéké, il prend le panier à 8 000 francs CFA. À la fin de la vente, il empoche entre 15 mille et 18 mille francs CFA comme bénéfice journalier. Soit un revenu mensuel compris entre 450 mille et 540 mille francs CFA.  Le garba rapporte gros à ce jeune qui ambitionne investir dans l’immobilier.

Gnamien Attoubré