mardi 25 février 2020
Total des publications: 3232
Retour Economie

LA BANANE FAIT SON CHIFFRE D’AFFAIRES

lundi 10 février 2020 22:20

Salimata Dosso, commerçante, est installée dans la commune de Port-Bouët. Âgée de 48 ans, elle vend des bananes braisées pour couvrir ses dépenses, sans avoir à tendre la main. Son activité demande une bonne organisation. « À défaut, il sera difficile d’allier les rôles de commerçante et ménagère » s’est-elle exprimée.

Lire aussi: https://pepesoupe.com/economie/la-vente-de-banane-braisee-de-mere-en-fille/

Assise derrière le fourneau avec un grand grillage, le lundi 10 février 2020, elle s’évertue à veiller à la cuisson de ces féculents qui sont appréciés des consommateurs. Elle fait accompagner ce mets des arachides grillées.

Lire aussi: https://pepesoupe.com/economie/banane-braisee-chez-habiba/

En ce qui concerne le début de cette activité, Salimata déclare qu’elle a commencé ce commerce avec une somme de 10 mille francs CFA. Mais souvent, les conditions de travail sont telles qu’elle est exposée aux maladies. En effet, la chaleur du feu, la respiration de la poussière et de la fumée rejetée par les véhicules représentent des risques pour sa santé.

En termes de bénéfice, Salimata affirme : « Je peux avoir entre 10 mille et 20 mille francs CFA par jour ». Elle soutient que ce gain lui permet de vivre aisément. « Je m’en sors très bien et j’arrive à économiser pour le mois », a-t-elle conclu.(206 mots)

Esther Pale