Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,190 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LA CHERTÉ ALIMENTAIRE : LE CAS DE L’HUILE

Partager l'article

Durant ces dernières années plusieurs denrées alimentaires comme l’huile ont été frappées de plein fouet par une hausse de prix excessive. Le coût moyen du litre d’huile est aujourd’hui estimé à 1200 FR contre 800 FR auparavant. Soit une hausse de 400 f. Cette situation est à l’origine de nombreux débats tant du côté des ménages que du côté des commerçants. Ce 17 février, nous nous entretenons à ce sujet avec Marie-Claire. C’est une jeune femme dans la trentaine. Elle réside dans la commune de Yopougon à Abidjan. Elle vend de l’agbaklaklo une friandise locale.

C’est un amuse-gueule croustillant effectué à partir d’une pâte de manioc frite et accompagné de morceaux de coco tranchés en dé. Elle nous révèle que la friture de cette friandise absorbe assez d’huile. De ce fait l’augmentation du prix de cette ressource ne lui est pas favorable. En effet, elle doit débourser plus d’argent pour la réalisation de cette gourmandise. Ce qui impacte fortement son coût à la vente. Il est difficile pour elle d’avoir un bénéfice convenable, nous affirme-t-elle. Il faut noter que Dame Marie vend l’agbaklaklo depuis plusieurs années. Elle est assistée dans son activité par ses nièces qui l’aide énormément.

Amélie Bekan, contributeur PepeSoupe à Yopougon.

Lire aussi ⬇️

CHERTÉ DE LA VIANDE, À QUI LA FAUTE

L’IMPACT DE LA CHERTÉ DE LA VIE

CRI DE COEUR D’UN HABITANT DE BOUNA