dimanche 5 juillet 2020
Total des publications: 5112
Retour Economie

LA COIFFURE IVOIRIENNE A DAKAR

mercredi 12 juin 2019 09:52

Bien des fois, vivre à l’étranger est le résultat d’un concours de circonstances. Pour Fidelia Akpakoun,  ivoiro-béninoise, se retrouver à Dakar a été facilité par sa sœur qu’elle y a rejointe en 2014. En effet, après une formation en coiffure médicale, celle-ci l’a invitée à venir y tenter sa chance au plan professionnel. Au départ, comme elle dit, elle était une sorte de coiffeuse ambulante qui se déplaçait à la demande, au domicile des clientes. Chemin faisant, elle s’est faite une clientèle fidèle. Et elle a alors décidé d’ouvrir son salon en 2017.

Pour faire face à la charge de travail sans cesse croissante, Fidélia a embauché deux coiffeuses une ivoirienne et une gabonaise. Le salon de Fidélia est loin d’être un salon que pour clientes ivoiriennes car au nombre de ses clientes fidèles, on compte également des camerounaises, des gabonaises et des togolaise. Les clientes de Fedelia sont pour la plupart des étudiantes.  Fidélia attend toujours les week-ends avec impatience car si en semaine l’affluence est quasi-nulle, en fin de semaine elle déclare une recette qui varie entre 50.000 F CFA et 100.000 F CFA. Elle pratique des tarifs qui vont de  5000 F CFA à 15.000 F CFA. Avec un magasin qui coûte 140.000 F CFA, elle nous affirme qu’elle s’en sort.

Chaque fois qu’elle en a l’occasion, elle vient à Abidjan pour suivre des formations, dans son domaine. Cela lui permet de s’outiller d’avantage et de bien répondre aux diverses attentes de ses clients.

Fatim Sylla

Articles recommandés: