samedi 15 mai 2021
Total des publications: 8106
Retour Economie

LA VENTE DE BOUTEILLES N’ARRANGE PLUS MAMAN

samedi 1 mai 2021 16:11

Maman Doumbia est une collectionneuse et vendeuse de bouteilles en plastique. Elle est située au quartier derrière rails de la commune d’Abobo. Ayant héritée de sa mère, elle l’exerce cette activité depuis plus de 15 ans. Rencontrée le lundi 26 avril 2021, sur son lieu de travail, la mère de 34 ans nous a fait découvrir son univers. Selon Maman Doumbia, pour s’approvisionner, elle se rend au quartier Angré-Château dans la commune de Cocody. Sur les lieux, elle achète des bidons d’un litre au prix de 50 francs CFA et les bidons de 2 litres à 100 francs CFA. Pour convoyer ses marchandises sur son lieu de commerce, elle loue les services d’un chauffeur de taxi-compteur ou d’un tricycle. « Parfois, nous partons très tôt les matins pour acheter les bidons et nous retournons la nuit. En plus de cela, le coût du transport est excessivement élevé », a-t-elle relaté. Une fois de retour, elle revend ses bouteilles au prix de 100 francs CFA le bidon d’un litre et 150 francs CFA celui de 2 litres.

Loin de s’enrichir, la mère de 4 enfants a affirmé que cette activité ne lui permet que de s’occuper de sa famille et de faire face aux charges de la maison. « Dans la vente de bidons en plastique, nous perdons plus que ce que nous gagnons. Souvent par jour, nous ne rentrons qu’avec 1000 francs CFA », a dit Maman Doumbia. Elle souhaite se reconvertir dans la vente de pagnes. Pour elle, ce nouveau commerce lui permettra de gagner sa vie. C’est pourquoi, elle a lancé un appel aux personnes de bonne volonté afin de lui octroyer un fonds de commerce.

Fatime N’Da, contributeur de PepeSoupe à Abobo.

Lire aussi ⬇️

UN MARCHE DÉDIÉ AUX BOUTEILLES

UNE VEUVE BATTANTE

UNE ASSOCIATION D’ETUDIANTS NETTOIE LA PLAGE

Parfait Adjima

Articles recommandés: