lundi 18 octobre 2021
Total des publications: 9019
Retour Economie

LE CAPITAINE DES JEUX VIDÉOS

mercredi 13 octobre 2021 19:30

L’entreprenariat, aujourd’hui présenté comme un moyen de développement est la solution trouvée par plusieurs jeunes pour s’en sortir. C’est le cas de Bakayoko Drissa, 25 ans qui a décidé de suivre cette voie pour se développer. Cet étudiant en 2e année de Lettres Modernes à l’Université Alassane Ouattara et célibataire sans enfant s’est investi dans un domaine qu’il connaît pratiquement, celui des jeux vidéo. Grand adepte, les jeux sont comme le passe-temps favoris hormis le football pour Drissa. Il prend conseil auprès de son mentor et grand frère Mokhtar Touré qui lui est commerçant. C’est ce dernier qui va l’imprégner des réalités du terrain et lui permettre de réaliser son rêve ; celui d’ouvrir une salle de jeu.

Résidant du quartier Zone de Bouaké, Drissa y est très connu pour son amabilité et aussi grand joueur de PlayStation qui lui a valu le pseudo de « Capitaine ». Il utilise donc cette renommée pour ouvrir une salle de jeu au carrefour charbon, lieu où il habite. Ouvert il y a de cela 2 semaines, il y a installé diverses consoles comme la PlayStation 4, la XBOX et la PlayStation 3. Sa clientèle, essentiellement composée des jeunes, remplit au fil des journées sa salle. Avec au minimum 100 francs, jouer chez Drissa est possible. Il a fait même installer un tapis en gazon pour donner une beauté à sa salle. Il ouvre de 9 heures à 19 heures et s’en sort bien avec les retombées des recettes. En attente d’avoir sa licence, Drissa gère bien son temps pour ses études.

Sinwindé Cheick Mohamed, contributeur PepeSoupe à Bouaké.

Lire aussi ⬇️

L’AFROTAKU OU LA VALORISATION DES JEUX VIDÉOS

LE JEUX VIDÉO, UNE SECONDE CHANCE

PASSIONNE DE JEUX VIDEOS

M'GAWE FERDINAND

Articles recommandés: