mercredi 5 août 2020
Total des publications: 5525
Retour Economie

LE COMMERCE PENDANT LES FÊTES

dimanche 2 août 2020 14:24

Comme d’accoutumée, Yannick Konan, jeune ivoirien âgé de 25 ans, se lève à 5 heures du matin pour se rendre dans son lieu de commerce situé à Yopougon Niangon à Gauche. Vendeur de chaussures à la criée, c’est dans un magasin qu’il stock le reste de la marchandise à la fin de la journée.

Selon le jeune commerçant, il a entrepris cette activité en 2018 après l’obtention de son diplôme. « Après l’obtention du baccalauréat, je n’avais plus de soutien malgré ma volonté de continuer les études. C’est ainsi, je me suis lancé dans le commerce », s’est-il souvenu. Le samedi 1er août 2020, Yannick Konan a confié que la période de la fête de la Tabaski a été très bénéfique pour lui. « Les autres jours, je réalise un bénéfice qui oscille entre 5 000 francs CFA et 15 mille francs CFA. Mais pendant cette période de fête, je vais jusqu’à 50 mille voir 100 francs CFA de bénéfice par jour. Même au lendemain de la fête, il y a toujours de l’affluence », a-t-il dit.

Même s’il dit y gagner sa vie toutefois, Yannick compte d’intégrer la fonction publique. « Je fais ce commerce pour pouvoir économiser et passer des concours. Parce que je veux être bureaucrate », a-t-il souhaité. Rappelons qu’il est commerçant de chaussures ‘’brodes” et de vêtements.

Adama Traore

Articles recommandés: