samedi 15 mai 2021
Total des publications: 8106
Retour Economie

LE RESTAURANT DE CHARLOTTE

mercredi 28 avril 2021 07:23

C’est avec la somme de 50 000 francs CFA que Charlotte Hien dit ” maman” a ouvert son espace gastronomique. Elle s’est investie dans la restauration spécialement les mets africains dans l’ensemble et les plats ivoiriens singulièrement. Depuis son enfance, elle apprenait la cuisine auprès de sa mère. C’est cette passion qui l’amène à s’installer en bordure de route dans la commune d’Adjamé précisément au saint Michel. Depuis 8 années, Charlotte Hien a commencé à tirer les bénéfices de son commerce. Après une journée de travail, elle arrive à faire un chiffre d’affaires de 20.000 francs CFA. Selon elle, une commerçante doit être capable d’assainir son lieu de vente et fidéliser sa clientèle à travers la qualité de ses plats. « Quand tu vends de la nourriture, il faut que ce soit propre et bien fait. Parce que les clients ne recherchent que la qualité », a-t-elle déclaré le lundi 12 avril 2021. Tanite Charlotte propose différents mets à ses clients notamment du placali, du foutou, du riz accompagné soit de la sauce aubergine, sauce graine ou gombo. Avec de la viande ou poisson. Il faut au moins 500f pour bénéficier des services de ” maman”.

Pour se ravitailler, elle se rend au grand marché de sa commune où elle achète les bananes plantains, la graine de palme. Cependant, elle a relevé la cherté des denrées alimentaires. Notons que Charlotte Hien se fait aider dans sa tâche par des jeunes filles dont les services sont payés et son espace est ouvert tous les jours de 8 heures à 20 heures hormis les mercredis.


Stéphane ZOUGOURI, contributeur PepeSoupe à Adjamé.

Lire aussi ⬇️

LARISSA RÊVE D’UN RESTAURANT

LE RESTAURANT DE NADÈGE

LE RESTAURANT BOUKAIR OUVRE SES PORTES EN ‘’WÔYÔ’’

Parfait Adjima

Articles recommandés: