lundi 18 octobre 2021
Total des publications: 9019
Retour Economie

LE TRICYCLE DE LA JOIE

jeudi 26 septembre 2019 09:00

Camara Gnanatcha est un jeune Tagbana, à peine sorti de l’adolescence qui vit à Katiola en pratiquant un petit métier. Il conduit un tricycle pour transporter les personnes et les marchandises sur des chemins escarpés ou devenus impraticables pendant la saison des pluies. Il se déplace hors de Katiola pour conduire les personnes dans les villages environnants.

Ce matin du Dimanche 22 Septembre 2019, il se retrouve à acheminer des sacs de patates douces ainsi que des ignames dont c’est le début de la traite. Il raconte sa journée en ces termes : « Tôt le matin je me pointe devant le marché ou des clients viennent commander des motos taxi tricycles pour diverses missions.
Ce travail est intéressant parce qu’il te met en contact permanent avec les gens et tu n’as pas le temps de t’ennuyer. En plus je gagne honnêtement ma vie et cela est rassurant quant à l’avenir.

Il m’arrive d’avoir 5000 F CFA par jour, mais au moment des récoles je gagne plus, ce qui me permet d’économiser 30.000 F CFA tous les mois ».
Quelquefois le jeune Camara accompagne des touristes en faisant le guide, au volant de son taxi moto, véritable opérateur économique comme il dit lui-même. « Par exemple hier j’ai transporté huit touristes à Kpéfélé, village situé à seulement 2 km de Katiola, mais où, à cause de la vétusté de la route les taxis-brousse refusent d’y aller ».(235 mots)

CONTENUS LIÉS

DIOMEDE MAIGA

Articles recommandés: