lundi 21 septembre 2020
Total des publications: 6129
Retour Economie

LES AFFAIRES DE MARTHE

mercredi 12 février 2020 20:24

Âgée de 52 ans, Marthe Anzou Kouakou est mère de quatre (4) enfants et vit à Abobo. Elle est commerçante et exerce son activité à Cocody, précisément au feu de la Riviera-palmeraie. La particularité de son commerce, c’est la vente des instruments traditionnels de musique. Castagnettes, ahoco, balafon…, une pluralité d’instruments pour émerveiller ses clients et susciter en eux des besoins d’achats.

Lire aussi: https://pepesoupe.com/economie/abdramane-fait-son-petit-commerce/

Approchée, le mardi 11 février 2020, Marthe dit recevoir ses marchandises de son frère qui les confectionne au village avant de les faire venir sur Abidjan. Il les lui vend au prix de 1500 francs CFA l’unité. Après réception, elle les revend à 3000 francs CFA chacun. « Comme ils sont en miniature, je vends en moyenne trois instruments par jour. », explique Marthe Anzou. Sur sa lancée, elle affirme qu’elle peut s’assumer grâce à cette activité. « Avec ce que je gagne, j’épargne un peu pour couvrir mes dépenses personnelles et m’occuper de mes enfants », dit-elle.

Lire aussi: https://pepesoupe.com/economie/un-commerce-de-proximite/

Toutefois, elle ajoute qu’il y a des jours où elle rentre chez elle sans rien vendre. Malgré son âge avancé, elle se faufile entre les véhicules, qui roulent parfois à vive allure. Malgré ces quelques difficultés, Marthe Anzou ne perd pas espoir. Car dit-elle, « Avec l’aide de Dieu, on maintient le cap parce que la vie est un combat ».

Esther Pale

Articles recommandés: