lundi 16 septembre 2019
Total des publications: 1407
Retour Economie

QUINCAILLERIE PAR TERRE

lundi 9 septembre 2019 15:38

La grande mosquée de Korhogo trône sur le promontoire du quartier Kôkô. Aux alentours de l’édifice religieux ,se sont créés de petits ateliers et commerces de tout genre. Le magasin de Coulibaly Alassane fait partie de cet écosystème. Coulibaly Alassane propose du matériel agricole: Houes, bêches, machettes, pelles, pioches, des barres à mines, des lances de chasseurs, des serre-joints et mêmes des fourneaux-popote et bien d’autres articles sont exposés à même le sol.

Ce vendredi 06 septembre, il nous confie: « Mon père était forgeron, mais j’ai préféré faire ce métier qui, somme tout est le prolongement logique de ce qu’il produisait ».
Ce large éventail de choix fait le bonheur des clients dans cette ville où l’agriculture est l’une des principales activités. Notons qu’Alassane offre la possibilité d’acheter à crédit. « Le travail de défrichement des champs commence en mai pour se poursuivre avec la mise en terre des semis et l’entretien des cultures, jusqu’aux mois de juillet et août. C’est à cette période que se font les premières récoltes de maïs, d’ arachides et les premières ignames qu’on nomme ici Wakourou.

Dès ces premières moissons, les clients passent me régler leur dette et je souffle un peu » confie Alassane.Pour lui, la journée commence dès 07 heures, car les potentiels clients se rendant au champ de bonne heure. Le coût des articles varient entre 500 francs CFA et 3000 francs CFA.(229 mots)

DIOMEDE MAIGA