lundi 18 octobre 2021
Total des publications: 9019
Retour Economie

AMOIN NE VEND QU’AUX MINEURS

mardi 12 octobre 2021 11:30

Elle, c’est Suzanne Amoin KOFFI, la quarantaine, trois enfants et célibataire. Elle vit à Saminikro, village de la sous-préfecture de Brobo. Son activité, la vente d’attiéké poisson. Sa spécificité : elle ne vend qu’aux enfants, aux moins de 16 ans. Le dimanche 10 octobre 2021, nous nous rendons donc à son lieu de vente pour ne pas nager dans les ‘’on dit’’. Après le protocole de civilité, nous n’attendrons pas 5 minutes qu’un enfant d’à peine neuf ans se pointe devant la table gastronomique de Suzanne. Elle lui sert un bon plat digne d’une femme qui a un cœur maternel. La première question qui nous monte à l’esprit : « Pourquoi madame, vous ne vendez qu’aux enfants ? », « c’est pour les aider. Les enfants ont souvent envie de manger comme les grands, mais ils n’ont rien » répondit-elle. Suzanne refuse l’achat des majeurs, quelle qu’en soit l’urgence. 

Dame Amoin vend des poissons dont le prix n’excède pas 50 f CFA. Attiéké 25 f CFA poisson 25 f CFA au plus 50 f CFA, c’est faisable chez elle. Le plat d’attiéké servi à 25 f CFA est suffisamment débordant pour satisfaire plus que l’appétit de l’enfant, le ‘’bétonne’’ pour plusieurs bonnes heures. Qu’en est-il de son bénéfice ? La Dame, dit que son bénéfice, c’est de voir ces enfants heureux de manger à satiété. Ça respire ici une ONG de bienfaisance qui ne dit pas son nom. Au moment où nous quittions les lieux, elle avait déjà évacué quatre paniers d’attiéké, elle était à la moitié de son avant-dernier. Disons-le tout bas pour ne pas choquer les grands : « N’y a-t-il pas des adultes cachés derrière l’achat des enfants pour profiter de l’aubaine ? »

Michaël KOBÉ, contributeur PepeSoupe à Brobo.

Lire aussi ⬇️
 
L’ATTIÉKÉ POISSON DE JEANETTE

CELINE S’EN SORT AVEC L’ATTIÉKÉ-POISSON

L’ATTIÉKÉ-POISSON, LE TALENT DE CÉLINE

M'GAWE FERDINAND

Articles recommandés: