dimanche 5 juillet 2020
Total des publications: 5112
Retour Economie

UN CHOIX JUDICIEUX POUR ANGE

lundi 29 juin 2020 19:48

Voulant réussir sa vie autrement que par le chemin de l’orpaillage clandestin, Marc Ange Debakpo s’est orienté vers la vente de poissons. Ayant remarqué la rareté de chambre froide dans la ville de Man où il réside, c’est alors que lui vient l’idée de s’investir dans cette activité sur les conseils de son ami Yves Gueu.

Ainsi, rapidement, son ami Yves Gueu, qui travaille au port autonome de San-Pedro lui envoie une grande quantité de poisson pour se lancer. La phase d’essai réussie. Alors, une collaboration s’établit entre les deux hommes. Depuis 6 mois maintenant Marc Ange a ouvert sa chambre froide au quartier Grand-Gbapleu. Le lundi 29 juin 2020, il était encore à la tâche. Revenant sur ses débuts, il a déclaré : « Je remercie surtout mon ami pour ses conseils et ses efforts qui m’ont aidé à ouvrir  ce commerce, car c’est lui qui m’a envoyé le conteneur et il m’a demandé de lui rembourser progressivement. Il m’a aussi expliqué le métier, étant donné qu’il est docker au port.»

Poursuivant, il a révélé que chaque jour, plusieurs commandes de poissons étaient faites dans son local. Grâce à ce dynamisme, Marc Ange confie gagner entre 23 et 32 mille francs CFA par jour. Notons que dans sa chambre froide, Marc Ange Debakpo vend aussi bien du Thon, que du Maquereau, ainsi que du silure et bien d’autres poissons.

Léon Richard Yao

Articles recommandés: