mercredi 5 août 2020
Total des publications: 5523
Retour Economie

UN COUTURIER QUI PREND SON TEMPS

samedi 1 août 2020 13:47

Niché au cœur du marché de la ville d’Odienné, l’atelier de Chaka Touré est une référence pour tous ceux qui désirent rattraper leurs vêtements usés ou leurs sacs en mauvais état dans cette ville du nord de la Côte d’Ivoire.

Communément appelé ’’ Fani Dorotoro’’ par ses clients, le jeune Chaka est réputé pour prendre son temps quand il travaille. « Quand tu fais un travail, il faut bien le faire pour avoir prochainement plus de clients. C’est comme cela que je fonctionne. », a indiqué Chaka Touré le 31 juillet 2020 à son atelier. Déjà à cet endroit à 7 heures 30 minutes, le ‘’toclo-toclo’’ était assailli par les habits attendant de se ‘’refaire une beauté’’. Ainsi, pour opérer ‘’cette cure de jouvence’’ sur les vêtements de ces clients, il exige selon les dégâts sur la ‘’toile’’ en présence une somme comprise entre 100 et 500 francs CFA. Cependant, ses prestations peuvent atteindre 1000 francs CFA pour une tenue qui est extrêmement usées et nécessite plus d’effort.

Ainsi, pour le jeune Chaka, le plus important est de bien faire le travail pour le lequel il est rémunéré quitte à faire patienter longtemps ses clients. C’est pourquoi, dans bien des cas, il invite sa clientèle à revenir des heures après voire le lendemain afin de récupérer leurs affaires. Malgré ce fait, ses clients ne cesse de grandir. Toute chose qui prouve qu’il met du sérieux dans ce qu’il fait. 

Léon Richard Yao

Articles recommandés: