mercredi 27 janvier 2021
Total des publications: 7636
Retour Economie

UNE NOUVELLE CHANCE POUR YANICK

lundi 11 janvier 2021 15:17

Yanick Sassé est un jeune ivoirien qui fait de la coiffure, sa passion. Pour vivre pleinement cette passion et en tirer profit parallèlement, il s’est fait former en 2010, pour s’installer aujourd’hui en tant que coiffeur professionnel dans la commune de Koumassi, précisément au quartier Bia Sud.

Tous les jours, exceptés les dimanches où il fait la demie journée, le jeune propriétaire de salon ouvre ses portes de 08 heures à 21 heures pour proposer ses services à sa clientèle. Ce dimanche 10 janvier 2021, à l’ouverture de son local àde 09 heures, il a accepté de se confier à notre rédaction. Pour la petite histoire, Yanick Sassé est un footballeur qui, autrefois, a eu l’opportunité de jouer en 3ème division. Mais après plusieurs difficultés financières et techniques qui l’empêchaient d’évoluer dans sa carrière professionnelle, il a dû se reconvertir dans la coiffure pour gagner sa vie. Selon lui, cette nouvelle chance que la vie lui a offerte lui a été favorable. En effet, avec des prix compris entre 200 francs et 2000 francs CFA, selon le service demandé, il dit être sur le chemin de l’autonomie financière.

Malgré quelques difficultés telles que la fatigue ou les coupures d’électricité qui l’emmène à travailler avec la lame, Yanick révèle qu’il peut gagner en moyenne, 2500 francs CFA par jour, soit 70 mille francs par mois. Une somme qui lui permet de faire face aux charges de son local et de subvenir à ses besoins personnels.

Des informations recueillies par Stéphane Zogouri à Koumassi le 10 janvier 2021.

Esther Pale

Articles recommandés: