Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,903 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

ESPÉRANCE APPORTE DU PIMENT DANS LE COUPLE

Longtemps considérés comme des objets du péché ou de la honte, les lingeries fines et autres accessoires coquins se sont largement démocratisés au fil des années. Leur achat est devenu quasi banal et cela dans le but de pimenter la vie de couple. Depuis 2012Madame Espérance Kouakou s’est lancée dans la vente de ces objets, autrefois controversés. Si aujourd’hui c’est via les réseaux sociaux, notamment Facebook, qu’elle commercialise ses articles, son activité se faisait de manière physique, dans un local. C’est après avoir remarqué la pertinence de ce marché qu’elle décide de rentrer dans cet univers. Pour cela, elle va prendre contact avec des fournisseurs Chinois afin d’avoir la marchandise à des coûts abordables. Les affaires semblent bien évoluer car de plus en plus, les Ivoiriens n’ont presque plus de mal à acheter des objets en rapport avec l’intimité.

Cependant, en 2016, pour des raisons personnelles, elle va choisir de se mettre à la vente en ligne. Avec plus de 3 mille personnes à la suivre, elle y voit une potentielle clientèle immédiate. Toutefois, afin d’avoir une grande visibilité, Espérance va commencer à sponsoriser ses différents posts qui mettent en avant ses produits. Elle se fait alors une bonne marge, d’autant que ses abonnés n’hésitent pas à la recommander au besoin.

A ce jour, la jeune dame préfère nettement la vente en ligne à celle physique car cela lui évite bien des tracas. « Le fait de vendre via Facebook me permet de faire des économies sur le loyer d’un magasin et les factures d’électricité. Il y a aussi le fait de ne plus être stressée par les agents de la mairie. Ces derniers venaient me fatiguer, avec de nombreuses taxes, quand j’avais le local». Elle explique qu’elle fait des gains considérables grâce à internet.

Selon elle, bien que la population ait l’esprit plus ouvert concernant les objets coquins, les femmes sont celles qui ont moins de mal à les acheter.

Paule Valérie Konan, contributeur PepeSoupe
Cocody

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration