Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,199 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

INTERNET AU CŒUR D’UN CENTRE D’ESTHÉTIQUE

Partager l'article

L’entrepreneuriat est perçu désormais comme étant le moyen le plus fiable pour se faire de l’argent. Il prend de plus en plus de l’ampleur. Ils sont donc nombreux, ces jeunes hommes et femmes, qui se lancent sans appel à l’entrepreneuriat dans l’optique de changer leur condition de vie. La jeune esthéticienne, Tra Marie Leticia, notre intervenante de ce 28 avril à Yopougon, en est la preuve. Avec elle, l’on a parlé d’Internet dans le domaine de la beauté. Assise devant un salon de coiffure dans lequel elle travaille depuis quelques années, Tra nous a peint l’importance d’internet. En réalité, elle fait usage de cet excellent moyen de télécommunications pour exposer ses articles de beauté. Il n’y a pas longtemps qu’elle a commencé à se servir d’internet dans son commerce mais elle voit déjà ses avantages.

À en croire notre intervenante, Internet lui permet d’avoir plus de visibilité sur ses produits et attirer encore plus de clients. <<Je commence à avoir assez de vues. Et lorsque tu as assez de vues, tout ce que tu exposes, les gens commencent à s’intéresser. Donc il y a des avantages.>> dit-elle. Selon ses propos, à travers Internet, elle constate une hausse de sa côte de popularité, ce qui facilite la commercialisation de ses produits. Cependant, elle précise que c’est une activité qui requiert suffisamment de temps. Pour bien s’y conduire, il faut au E-commerçant d’être très organisée à l’image de la collaboration avec des livreurs, avec des clients, des fournisseurs et bien d’autres. Le domaine exige de surcroît, beaucoup de  courage car il se trouve que certains clients abandonnent l’achat, le plus souvent au dernier moment.

Coulibaly Bamory, Contributeur PepeSoupe à Yopougon

Lire aussi ⬇️

LA SOCIETE DEVRAIT-ELLE CRAINDRE INTERNET ?

INTERNET, UN OUTIL INDISPENSABLE POUR OURY

COMMENT INTERNET A CHANGÉ LA VIE DE POKOU