jeudi 22 août 2019
Total des publications: 1241
Retour Société

ALAIN ET GISÈLE EN FANFARE

mardi 13 août 2019 07:03 / mis à jour le mercredi 14 août 2019 11:16

Le samedi 27 juillet 2019, la mairie d’Abobo a connu une ambiance particulière à la faveur du mariage de monsieur Sams Alain et mademoiselle Akesse Gisèle.

C’est sur le son d’une fanfare commise pour l’occasion que le futur marié puis sa promise ont fait leur entrée dans la salle où madame Ahodan Epouse Djati Kokorabié Claire Charlotte, Conseiller Municipal, officier d’Etat civil délégué avait déjà pris place. Il est 09 heures 28 minutes lorsque la célébration commence avec la traditionnelle lecture des dispositions du Code Civil ivoirien relatives au mariage. Dans la foulée, les deux candidats au mariage sont invités à se tenir débout pour les deux phases cruciales de la cérémonie notamment le choix du régime matrimonial et les consentements. Au chapitre du régime matrimonial, c’est sans coup férir que l’un à la suite de l’autre ils choisissent la communauté de biens. L’annonce est reçue avec enthousiasme par les invités qui applaudissent et crient de joie. Les cris et applaudissements seront davantage nourris lorsqu’à la suite de l’interpellation de l’officier d’état civil Alain et Gisèle déclarent consentir à se prendre l’un et l’autre pour époux. Sans toute autre forme de procès, madame Ahodan aura cette phrase : « Je vous déclare unis au nom de la loi».   La séance est levée après la signature des registres et la remise du livret de famille. La fanfare a accompagné la sortie des mariés avec des airs très appréciés.

Notons que pour les nouveaux mariés, la suite des évènements c’est le mariage religieux à l’église du Corps du Christ d’Abobo Andokoi où ils résident.  La rédaction de Pepesoupe présente ses vives félicitations à monsieur et madame Sams. ( 280 mots)

GBAZIE SIDOLY