Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,199 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LE PIRE ÉVITÉ ENTRE TRANSPORTEURS ET LA POLICE

Partager l'article

Le jeudi 2 décembre 2021, les populations de Yopougon Niangon à droite, ont vécu une après-midi assez particulière. En effet, il était 16 heures passé de quelques minutes, lorsque nous empruntons la voie de la pharmacie Beynouha, nous tombons sur une route entièrement barrée dans tous les sens, par des gbakas et wôrô wôrô desservant les différents quartiers de la commune. Raison évoquée par les transporteurs, les agents de la police municipale s’en seraient pris à l’un des leurs qui aurait mal stationné et qu’ils ont emmené de force au commissariat du 17e. Raconte Bouabré Eloi sur un ton surchauffé. Un peu plus loin, nous approchons monsieur Coulibaly, sergent-chef de police municipale, qui à son tour, nous fait entendre tout le contraire de ce qu’ont laissé entendre les transporteurs. 

Selon ce dernier, les transporteurs agissent à tort. « Ils soutiennent qu’on leur impose de nouvelles taxes alors que ce sont juste des contraventions qui leur sont imposés pour mauvais stationnement et bien d’autres. Et c’est dans ce contexte que l’un des leurs a été pris. Mais ne voulant pas obtempérer pendant environ une demi-heure, nous avons été obligés d’agir conformément à ce que notre mandat nous permet. » Une chose est sûre, cette histoire de contravention municipale à Yopougon, annonce un long feuilleton sans repos, entre les transporteurs et les autorités municipales. D’ailleurs, les transporteurs ne reconnaissent pas la légitimité de la police municipale à les contrôler et leur imposer des contraventions. C’est dans une situation extrêmement tendue, avec des contingents de la BAE, du 17e arrondissement, et de la gendarmerie 2/1 de toit rouge, que nous avons quitté les lieux.

Bainguié Jean-François, contributeur PepeSoupe à Yopougon.

Lire aussi ⬇️

ACCORD DE PAIX ENTRE TRANSPORTEURS

DES TRANSPORTEURS RÉCALCITRANTS AUX MESURES PRÉVENTIVES

LES GNAMBRO MENENT LA VIE DURE AUX TRANSPORTEURS