Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,579 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

L’ÉTRANGE HISTOIRE AUTOUR DE LA DANSE FRATERNITÉ

La danse fraternité est une danse traditionnelle qui a vu le jour dans les recoins de la ville d’Ayame. C’est une danse assez significative chez ces peuples de la région du Sud-comoé. Ce 30 avril, l’on a rencontré un habitant de ladite ville et par ricochet un excellent danseur de ”la fraternité”. Notre intervenant se nomme Hemon Mathias, un ancien de la ville d’Ayamé. Dans son intervention à notre micro, il a parlé des temps forts de la création de la ” danse fraternité ”. En effet, l’histoire tire sa source depuis la construction des deux premiers barrages hydroélectriques du pays dans les années 1949. Il faut savoir que la ville n’est pas à sa position initiale. À l’époque, le gouvernement avait prévenu les habitants de cette construction. Donc ceux-ci devaient déguerpir des lieux. Du coup, lorsque le moment était effectivement venu, les habitants se sont déplacés à même deux fois. D’où l’existence des barrages hydrauliques Ayame 1 et 2. C’est alors après deux déplacements que les peuples se sont trouvés dans cette zone où ils sont actuellement. En conséquence de ces perturbations, ils ont été déboussolés et ont ainsi perdu assez de biens. Parmi ces pertes, figurent leurs traditions, y compris leurs dances et chants puisqu’ils s’étaient séparés. Désireux de les pérenniser, Mathias ainsi que nombreux habitants de la nouvelle Ayamé ont décidé de créer un groupe de danse. Le but était de récupérer en quelque sorte tout ce qu’ils avaient perdu comme cultures. Pour ce faire, sous conseils de certains anciens, ils ont fait appel à un homme qui maîtrisait encore la danse. Ce dernier, leur a appris la danse sur une période donnée. Et après lui, d’autres habitants ont su danser cette dance qu’ils ont nommée ”fraternité”. Ayant maîtrisé la danse, ils sont beaucoup sollicités dans des villes telles qu’Abidjan, Abengourou, Yamoussoukro, Toumodi, San-Pedro et tant d’autres pour valoriser cette culture.

Coulibaly Bamory, Contributeur PepeSoupe à Ayamé.

Lire aussi ⬇️
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA DANSE


LA RELÈVE DE LA DANSE FÉMININE IVOIRIENNE


LA TROUPE DE DANSE DE KENDE DAN

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration