Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,583 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

ZOOM SUR UN JARDINIER DE LA PRÉSIDENCE

Les parents s’occupent de leur progéniture, c’est un fait. Certains pense que c’est un devoir, d’autres pensent que c’est simplement de l’amour. Mais ce qui est sûr, c’est que pour parvenir à s’occuper de ses enfants, tout parent se doit de faire usage de ses talents ou d’acquérir des compétences par l’apprentissage. Ce 22 mars à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, nous avons rencontré Monsieur N’guessan, jardinier. Fort de son talent de jardinier et de sa passion pour ce domaine, il a réussi à décrocher un poste important. Il fait savoir qu’il est l’une des 300 personnes qui travaillent au jardin de la maison présidentielle du père fondateur feu FELIX HOUPHOUET BOIGNY, à Yamoussoukro. Monsieur Nguessan y travaille comme fleuriste depuis 1983. Il connaît, par conséquent, les innombrables types de fleurs qui y sont produits. À notre micro, il a laissé des mots intéressants sur sa mission de jardinier de la présidence. En effet, M. N’guessan, comme plusieurs autres jardiniers, se charge de l’entretien des contours de la présidence. Chasser les mauvaises herbes qui détruisent les plantes, arroser les fleurs qui y poussent, ce sont, entre autres, cela en quoi consiste son travail. Comme extra-activité, notre interlocuteur détient un petit jardin dans un recoin du quartier, non loin de la présidence.

Il présente quelques points cruciaux sur cette activité. Aidé par moment par ses enfants, il travaille généralement les jours où il n’est pas en service à la présidence : les week-ends. En fait, il plante des fleurs telles que : <<le crouton tigré, le cossias, l’ébiscure piment, l’ébiscure blanc et rouge.>>, a-t-il mis en évidence. Cependant, leurs prix varient en fonction de leurs modèles, mais aussi en fonction des clients. Avant de prendre congé de notre micro, il n’a pas manqué de montrer son intention de voir ses enfants prendre le relais dans ce domaine : <<Oui, moi-même je veux ça. Si un de mes enfants prend ma place, ça me fera vraiment plaisir.>>, a-t-il souligné. Ses enfants, ils viennent apprendre lorsqu’ils sont en vacances. Et parmi eux, c’est le plus jeune qui en est passionné.

Coulibaly Bamory, contributeur PepeSoupe à Yamoussoukro.

Lire aussi ⬇️

LE MÉTIER DE JARDINIER

ALI, UN JARDINIER COURAGEUX

MOUMOUNI, LE JARDINIER DE LA TOUR C

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration