média officiel

HAPPY RUN : LE PRÉSIDENT DE L’ORGANISATION S’EXPLIQUE

Parmi les nombreux événements sportifs nationaux de grande envergure, le Happy Run a su se faire une renommée. L’événement consiste à rassembler le maximum de jeunes, qui, tous ensemble font un marathon . La particularité est qu’ils ont des kits de tee-shirt, de la poudre de différentes couleurs, de l’eau et d’autres gadgets. Comme son nom l’indique c’est un moment heureux, les jeunes s’amusent au maximum dans une ambiance musicale. Cependant toute cette joie communiquée est le fruit d’un travail acharné. Yapo Bi président de Happy run est à la charge de l’organisation . Comment l’organisation se passe t’elle ? Quel rôle joue t-il ? Yapo Bi nous explique tout. Ses tâches sont multiples : D’abord avant l’événement il se charge de chercher des sponsors, de gérer la communication pour faire passer au maximum l’information. Ensuite il s’occupe  de l’organisation pratique , c’est à dire du déroulement de l’activité.

Il fait tout pour s’assurer de la sécurité et du bien être des participants. Pour se faire le président n’agit pas seul , il a un comité de 30 personnes et 450 bénévoles qui l’aident à mettre tout en place. C’est tout un travail mais c’est aussi un ensemble de valeurs que son père leur a inculqué, à ses frères et lui. Son père c’est YAPO Bi, organisateur de Miss Côte d’Ivoire depuis maintenant des années. Si le Happy Run à été organisé à Yamoussoukro, il y a une raison à ça: c’est en effet, une manière de montrer à la jeunesse de cette ville qu’il leur consacre le même dévouement qu’à ceux d’Abidjan. Il y’a quand même une différence majeure au niveau du nombre de participants entre les deux villes . Plus de 40 000 participants à Abidjan contre environ 5000 à Yamoussoukro. Selon les dires de notre interlocuteur, cela les épuise encore plus car, ce sont  les difficultés liées à la logistique et au logement du comité lorsqu’ils sont à Yamoussoukro. Mais heureusement que les étudiants de l’INPH l’aident lui et son comité pour parfaire l’événement. Son plus grand souhait est qu’avec le temps, l’événement Happy run soit autant productif à Abidjan comme à Yamoussoukro. Yapo Bi a beaucoup d’espoir et espère réjouir toujours le cœur des jeunes à travers j’ Happy Run .

Michèle Djaman, contributeur PepeSoupe à Yamoussoukro.

Lire aussi ⬇️

L’ORIGINE DES POUDRES COLORÉES

CRAZY RUN, UNE COURSE FUN ET COLORÉE

“GBEKE RUN”, UNE COURSE COLORÉE

Partager l'article

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
LES + LUS DE LA SEMAINE
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
WhatsApp Image 2021-03-23 at 19.46
LES FEUILLES DE TECK POUR SOIGNER LE PALU ?
WhatsApp Image 2024-02-20 at 20.23
DE FACEBOOK À TIKTOK : LE SUCCÈS PHÉNOMÉNAL DE CÉLINE KINI
IMG-20220704-WA0021
LA VÉRIDIQUE HISTOIRE DES SINGES DE SOKO
WhatsApp Image 2024-07-17 at 15.30
Ouverture du nouveau restaurant Dabali Express à l'aéroport FHB de Port-Bouët
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.