média officiel

CHAN 2023 : LA DÉSILLUSION DES ÉLÉPHANTS SORTIS EN 1/4

LE CONTEXTE

Attendu comme le choc de ces ¼ de finale du Championnat d’Afrique des Nations CHAN Algérie 2023, l’opposition au stade Nelson Mandela d’Alger, entre les fennecs d’Algérie, le pays hôte et les Éléphants de Côte d’Ivoire a tenu toutes ses promesses.

Pour cette rencontre cruciale, le coach Soualiho Haïdara va reconduire son 11 victorieux lors de la 3e journée contre l’Ouganda.

UNE PREMIÈRE MI-TEMPS EMPREINTE DE CONFUSION

D’entrée de jeu, les Éléphants montrent de bonnes dispositions. Ils se font cependant prendre à revers par les joueurs du pays hôte. Sur un déboulé coté gauche, Draoui est trouvé en plein cœur de la surface des pachydermes. Sa reprise piquée de la tête trouve le montant gauche de Folly, qui est tout heureux de voir la balle sortir de l’aire de jeu (6e).

Les Ivoiriens ripostent trois minutes plus tard, sur un coup franc direct de Wayou. Coulibaly manque de peu sa reprise au second poteau.

Plus entreprenants, les Algériens obtiennent une double occasion. Draoui voit sa reprise de la tête sauvée in extremis par Folly avant que Siahoune ne manque de se faire hara-kiri sur sa tentative de renvoi.

Le premier fait de jeu intervient peu de temps après. Sur une mauvaise passe en retrait d’un de ses partenaires, Guendouz le portier des fennecs se voit contraint de commettre une faute sur Sankara. L’arbitre voit tout d’abord jaune puis se ravise sur instruction de la VAR. C’est l’expulsion (16e).

Va alors commencer un incroyable ballet de mauvaise foi des joueurs algériens. Leur coup de pression va porter ses fruits avec l’expulsion injuste du latéral Ivoirien Attohoula. Plus rien de significatif ne se verra en 1ère période.

UN CRUEL DÉNOUEMENT

L’entame de la seconde période rime avec une baisse considérable de l’intensité et une partie plus hachée. Les Algériens restent maîtres du ballon sans parvenir à concrétiser leur domination aux points. Les entrées en jeu de Sylla et Zoungrana pour remplacer respectivement Ouotro et Diarrassouba donnent un allant offensif nouveau aux éléphants.

En toute fin de match, ces derniers sont proches de porter l’estocade à leurs rivaux. Sylla trouve aux abords de la surface un coéquipier qui se montre incapable de transmettre une passe décisive à un partenaire seul face aux buts vides.

La sanction ne va pas tarder. Sur un une-deux astucieux, l’ailier droit algérien trouve son avant qui se fait rudoyer par un central adverse.

L’arbitre consulte la VAR avant d’accorder un pénalty aux fennecs. Ce dernier est transformé avec brio par Mahious au bout du temps additionnel (96e).

Eckra Benie, contributeur PepeSoupe à Alger

Partager l'article

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
LES + LUS DE LA SEMAINE
WhatsApp Image 2024-02-21 at 09.34
ZAO SAMUEL : UNE DÉTERMINATION SANS FAILLE
ebc1e5b7-e1f8-4bd1-9351-9d54d5d97370
NEL JAMILA
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
Solide dans son couloir gauche, Simon Adingra, n'a laissé aucune action de but passer par lui
ÉLÉPHANTS DE CÔTE D'IVOIRE : SIMON ADINGRA, LA NOUVELLE PERLE
DALOA INTER 13
‘’AMONAN C’EST CUU’’, LE BUZZ DU MOMENT
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter

Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email