Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,191 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LES ÉLÉPHANTS DE DEMAIN ONT BESOIN D’AIDE

Partager l'article

Ce 05 mai, nous sommes au complexe de Yopougon où nous assistons à l’entraînement de football du centre de formation Olympique de Yopougon. En effet, des rumeurs selon lesquelles les centres de formation sont beaucoup négligés en Côte d’Ivoire courent. À cette occasion, le formateur du Centre Olympique se prononce. Coach Sampé Harrison est entraîneur depuis 21 ans. À son avis, le souci majeur est le manque de soutien financier et matériel. À cela, il faut ajouter un besoin d’espaces pour les entraînements. Pour pouvoir s’entraîner sur un bon cadre, il faut payer au moins 50000 FCFA par heure, ce qui est très difficile pour eux qui n’exercent aucune activité. Pour les équipements, ils font cotiser les enfants à hauteur de 500 FCFA ou 1000 FCFA par semaine selon le besoin. Il ajoute qu’il y a des enfants qui ont la volonté de jouer, mais qui parfois n’arrivent pas à payer la somme demandée, il ne peut les chasser, donc il les laisse jouer. Il fait en quelque sorte du social. Il souhaiterait que les parents s’engagent davantage dans l’éducation de leurs enfants, cela comprend aussi le sport. Il ne suffit pas seulement de dépenser, mais le simple fait de venir suivre un match ou un entraînement fait plaisir et encourage le coach. Concernant la fédération, il souhaiterait qu’elle suive de près les centres de formation, car pour lui, ce sont ces enfants-là qui feront le football de demain et ils ont besoin d’être encadré, car ils ont du talent.

Sandrine Koné, contributeur PepeSoupe à Yopougon.

Lire aussi ⬇️

UN TROISIÈME CENTRE DE FORMATION DE FOOT

DES CENTRES DE FORMATION EN CONFRONTATION

LA CATÉGORIE U17 DE TAMDEM EN FORMATION