dimanche 29 mars 2020
Total des publications: 3759
Retour URGENT

LE CONFINEMENT VU PAR UN COMMERÇANT

mercredi 25 mars 2020 22:09

Romaric Gondo exerce dans l’informel à la Riviera Palmeraie. Au parfum de la situation sanitaire qui règne dans notre pays actuellement et des décisions prises à cet effet, il a bien voulu donner ses impressions à PepeSoupe, ce mercredi 25 mars 2020. Au premier chapitre de son intervention, la fermeture des établissements et des espaces publics. Pour ce commerçant, même si la décision du gouvernement est salutaire, elle influe sur lui et les hommes de corporation.

« La chine a procédé au confinement de ses populations pour combattre le Coronavirus, aujourd’hui le résultat de cette action est positif. Mais, au niveau du secteur informel, cela a une incidence. Depuis cette décision, les populations préfèrent se tourner vers les grandes surfaces pour des provisions de longues durées et ce n’est pas facile pour nous petits commerçants », a-t-il reconnu. En second lieu, Romaric a regretté le fait que les décideurs n’aient pas pris des mesures d’accompagnement pour aider les personnes détentrices d’établissements publics.

Selon lui, cela aurait permis à ces derniers de faire face à leurs charges durant ces moments d’inactivité. « Des personnes louent des locaux pour en faire des maquis, des bars. Pendant cette période de fermeture, les propriétaires viendront réclamer le loyer. « Les autorités peuvent lever les paiements de ces frais en plus des factures d’eau et de l’électricité, le temps que les choses s’arrangent, vu qu’on est dans un moment sensible », a-t-il proposé.Après cette idée émise, c’est par un appel au strict respect des mesures préventives contre la maladie au Coronavirus que Romaric a mis fin à son intervention.

Baudoin koffi Kouadio