Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,198 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

DE L’ÉCOLE AU MARCHÉ

Partager l'article

Mardi 20 septembre 2022, il est un peu plus de midi. En plein cœur du marché de Cocovico, à Cocody Angré 8e tranche, nous faisons la connaissance de Akim Nafilat. Cette jeune fille d’origine nigérienne y exerce dans la vente de cosmétiques. Elle prête surtout main forte à sa génitrice.

Nafi, son surnom, nous confie avoir dû abandonner les études avant la classe de terminale. Elle nous ne nous en dit pas plus par timidité. Pour l’heure, elle nous fait faire le tour du propriétaire. Savons, pommades, maquillages, parfums, on y trouve de tout. Les produits proviennent pour la plupart d’Europe. Il y en a aussi qui viennent du Nigeria, son pays d’origine. Elles en importent ou en exportent suivant la demande. 

À titre d’exemple, les prix des savons importés sont compris entre six et huit mille francs CFA. La spécificité ici, c’est qu’en plus d’acheter des produits qu’on connaît déjà, on peut profiter de conseils. Nafi et sa maman, selon les besoins des clients, créent des lotions, du savon et des gels douche. 

Hormis l’aide à la boutique, Nafi exerce un second boulot. Elle fait la manucure et la pédicure mixte. Elle a appris le métier au sein du marché. Moyennant trois mille francs CFA pour les dames, et mille francs CFA de plus pour les hommes, elle prendra soins de vos ongles. Dans une bonne période, elle gagne jusqu’à quinze mille francs CFA par jour.

Nafi compte reprendre les études à l’avenir. Pour l’heure, vous pouvez bénéficier de ses prestations à Cocovico.

Eckra Benie, contributeur Pepesoupe à Cocody.

Lire aussi dans la même rubrique