média officiel

un appel à la vigilance contre le cyberharcèlement

L’arrestation de Kouakou Amany, mieux connu sous le nom d’Observateur Ébène, a suscité de vives réactions et soulevé des questions sur les limites de la liberté d’expression et les dangers du cyberharcèlement.

Selon les informations, Observateur Ébène est actuellement détenu à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) pour une vidéo publiée sur Snapchat en octobre dernier. Cette vidéo, était une réponse humoristique à un abonné et contenait des propos jugés insultants envers l’actrice et entrepreneure Marie-Paul Adjé.

Cependant, son avocat, Aurane Reihanian, a souligné que l’intention initiale était de cibler une autre personne, Marie Dominique Akri. Il a également insisté sur le caractère humoristique de la vidéo, qui s’inscrit dans le registre satirique de l’influenceur.

Ce cas soulève des questions cruciales sur la frontière entre humour et cyberharcèlement, ainsi que sur les conséquences potentiellement graves de tels actes. Le cyberharcèlement peut avoir des répercussions profondes sur la santé mentale et émotionnelle des victimes, créant un climat d’intimidation et de peur qui entrave la liberté d’expression en ligne.

L’importance de la responsabilité numérique

Il est essentiel que les influenceurs et les créateurs de contenu comprennent l’impact de leurs actions et des messages qu’ils diffusent à travers leurs plateformes. Leur portée et leur influence peuvent être puissantes, mais elles doivent être exercées de manière responsable et respectueuse.

La liberté d’expression est un droit fondamental, mais elle doit être exercée dans le respect des autres et sans nuire à leur dignité ou à leur réputation. Les discours haineux, les insultes et les attaques personnelles ne font pas partie de la liberté d’expression et doivent être condamnés.

Vers une utilisation positive des réseaux sociaux

Il est temps de promouvoir une utilisation positive et constructive des réseaux sociaux, en encourageant le dialogue ouvert, le respect mutuel et la compréhension entre les individus. Les plateformes sociales doivent également jouer leur rôle en mettant en place des politiques strictes contre le cyberharcèlement et en fournissant des outils pour signaler et combattre ce phénomène.

En conclusion, l’affaire Observateur Ébène nous rappelle l’importance de l’éducation à la responsabilité numérique et de la promotion d’un environnement en ligne sûr et respectueux pour tous. Luttons ensemble contre le cyberharcèlement et travaillons à créer un Internet plus inclusif et bienveillant pour chacun.

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
des-jeunes-femmes-jouant-au-jeu-de-la-bouteille-au-Koweït
NOSTALGIE : QUAND DES ADULTES RETROUVENT LEUR ENFANCE A TRAVERS UN JEU
WhatsApp Image 2019-10-07 at 17.33
L'EXCÈS DE STEPHANE SACRÉ
WhatsApp-Image-2021-07-26-at-21.16
RÉSULTATS DU BAC À DANANÉ
WhatsApp Image 2024-02-20 at 20.23
DE FACEBOOK À TIKTOK : LE SUCCÈS PHÉNOMÉNAL DE CÉLINE KINI
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.