lundi 14 octobre 2019
Total des publications: 1596
Retour Actualité

LA VENTE DE VIN DE PALME POUR ASSURER LA RENTRÉE SCOLAIRE

jeudi 3 octobre 2019 12:00

Il y a quelques semaines s’est faite la rentrée scolaire. Mais celle-ci n’est pas encore effective pour certains à cause de raisons diverses. N’zué Diane Vanessa  élève en classe de  terminale A2 à Bonon fait partie des retardataires. Ce samedi 28 septembre 2019, elle s’affaire sous un apatam de fortune  pour satisfaire ses clients amateurs de vin de palme communément appelé bandji. Ayant échoué au Bac l’année scolaire dernière, elle décide de vendre du vin de palme en guise de job de vacances pour pouvoir prendre en charge sa rentrée 2019-2020. Ainsi, elle décide d’ouvrir un petit maquis à Bonon dans la région de Marahoué.

 «Ce n’est pas évident d’avoir un bon job de vacance bien rémunéré, c’est pourquoi j’ai décidé de travailler pour moi-même. J’ai commencé avec 5 000 francs CFA. Cela correspond à 50 litres qui me rapportent 2 000 francs CFA par jour », Confie-t-elle.  Vanessa est toujours à la tâche du lundi au dimanche jusqu’à épuisement du stock du jour ce qui correspond des fois à la fin de la journée.

Elle s’est fixé comme objectif d’effectuer sa rentrée en octobre et affirme avoir déjà de quoi couvrir ses frais de scolarité, d’inscription et de fournitures scolaires. Bientôt son énergie, Vanessa la consacrera à ses cours en espérant qu’en fin d’année scolaire, le résultat soit tout aussi probant que dans son « bandjidrôme ».(241 mots)

GBAZIE SIDOLY