Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,583 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LES ENSEIGNANTS ET LA FONDATION D’ÉCOLE PRIVÉES

On ne vient pas à l’enseignement pour s’enrichir. Voilà l’une des phrases célèbres que les autorités adressent aux enseignants lorsque ceux-ci font des revendications pécuniaires. L’enseignement est considéré comme un sacerdoce, un véritable don de soi, a-t-on l’habitude de penser, et à juste titre d’ailleurs. Si cela est vrai, car l’efficacité d’un enseignant s’avère incompatible avec toute quête de profit, il est aussi vrai que chaque individu normalement constitué aspire à l’amélioration de sa condition. Aussi, dans le contexte actuel, aspirer à une vie plus aisée rime avec l’augmentation du pouvoir d’achat. Cela, les enseignants de la nouvelle génération l’on parfaitement compris. C’est la raison pour laquelle ayant pris conscience des difficultés à s’assurer un niveau de vie convenable à leur rang avec seulement leur salaire mensuel, ils se lancent dans l’entrepreneuriat. Les domaines dans lesquels ils lancent des projets d’entreprises sont aussi divers que diversifiés. Mais celui qui semble être prisé, c’est bel et bien la construction d’établissements privés d’enseignement. Il est rare aujourd’hui de trouver une ville, un département ou une sous-préfecture qui n’abrite aucun établissement fondé par des enseignants. Presque partout, les enseignants construisent des écoles. ” c’est un investissement sûr ” nous assure M. N’guessan N’guessan, professeur de philosophie au Lycée Moderne Boga Doudou. Les enseignants de Lakota ne sont pas en reste. Cours Secondaire Lébé, Groupe Scolaire LES PERLES, Collège Belle Cote… Telle est la liste non exhaustive des établissements de Lakota fondé par des enseignants. Parmi ces établissements, le collège Belle Côte, est en pleine augmentation de ses capacités d’accueil. En effet, ce mercredi 9 mars 2022, un bâtiment de cinq classes plus bureaux est en train de sortir de terre. À la question de savoir la nécessité d’un tel bâtiment, M. Faho Augustin, Professeur d’histoire-géographie au lycée moderne boga doudou Émile de Lakota, et par ailleurs membre fondateur du collège Belle côte nous a assuré que c’est en prélude à la rentrée scolaire prochaine. Selon leurs estimations, il y aura plusieurs affectés de L’Etat. En plus de cela, il faut compter avec l’augmentation rapide des habitants du quartier Zega extension. Il n’est donc pas à exclure une affluence d’élèves l’année prochaine. Il faut dire qu’aujourd’hui, le secteur de l’éducation et surtout la construction d’établissements secondaires privés est un investissement très rentable pour les investisseurs et très utiles pour les populations. C’est pourquoi les enseignants sans exception y investissent. L’équipe de PepeSoupe souhaite bonne chance aux fondateurs du collège Belle Côte de Lakota et au-delà à tous les fondateurs d’écoles Privées en Côte d’Ivoire.

Isaac KOUÉ, contributeur PepeSoupe à Lakota.

Lire aussi ⬇️

LE COLLÈGE PRIVÉ GOCHEN ÉTEND SES TENTES

LES RÉALITÉS DU COLLÈGE DE BASSAWA

LE CAVALLY, UN COLLÈGE DE RÉFÉRENCE

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration