média officiel

NON RESPECT DU PRIX D’ACHAT DU CACAO, SEÏTIFLA GROGNE

      L’état de Côte d’Ivoire a pour habitude de fixer les prix des produits de rente à la veille du début des campagnes de chaque filière. Pour ce qui est de la filière café-cacao, les prix d’achat bord champ sont communiqués généralement en début du mois d’octobre. Et cette année, le gouvernement a décidé que le kilogramme de cacao soit acheté aux planteurs à 825 francs. Malheureusement, dans la sous/préfecture de SEÏTIFLA, appartenant à la circonscription départementale de VAVOUA, ce n’est pas le cas. C’est d’ailleurs à cet effet que l’équipe de PepeSoupe s’est rendu ce mardi 3 mai 2022 à DAOUO ( l’un des villages phares du canton Sétis) pour en savoir davantage. Sur place, nous avons échangé avec monsieur DOUALY BI BOUA ,Président de la Jeunesse Consciente du Sétis en abrégé (JCS). << Dans la quasi-totalité des 18 villages du canton Sétis, le kilogramme de cacao est acheté aux planteurs à la bagatelle somme de 400 francs CFA au lieu de 825 francs CFA comme recommandé par le gouvernement>>, a-t-il confié à notre micro.

Enseignant à Grand Bereby, le président de la JCS se fait régulier aux fins de soutien pour le bien-être de ses parents. Retenons que certains planteurs refusent de céder leurs produits aux acheteurs potentiels qui se présentent à eux pendant que d’autres, criblés de dettes et de charges, se sentent contraints de brader leurs marchandises. De toute évidence, le mécontentement des populations a atteint un point de non-retour. Pire encore est la situation de ceux qui acceptent de céder leurs produits, car en vérité ces derniers ne reçoivent pas leur argent sur le champ. En effet, des reçus leur sont donnés et ils devront attendre un mois pour recevoir leurs dus vu la lourdeur du processus de décaissement.
   À ce jour, les populations rurales du Sétis attendent que quelque chose soit faite urgemment pour leur permettre de faire face à leurs besoins vitaux. Malgré cette désastreuse situation, les prix des produits manufacturés ne font qu’exploser au mal gré des planteurs. De toute façon, l’information a été relayée par la notabilité à la mutuelle locale de développement. Les espoirs restent de plus en plus croissants.

Narcisse Edesse Sia, contributeur PepeSoupe à DAOUO.

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
bb4dafb8-8a3a-4454-8c89-f2468a29dd2c
Demer: Des Couleurs, des Conseils et du Courage
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
ERIC ET GISELLE S’UNISSENT EN BLANC IMMACULÉ 01
ERIC ET GISELLE S’UNISSENT EN BLANC IMMACULÉ
44f7c52f-53db-4ff0-8692-27e318250242
Ligue des Pros de Mini-Football : Course aux Demi-finales
IMG_8492
DE L’HABITAT CRAONNE À GBATANIKRO : L’HISTORIQUE D’UN QUARTIER DEVENU CÉLÈBRE PAR SES ARTISTES
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.