Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,587 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

JULIANA, SERVANTE POUR PAYER SA FORMATION

Nous avons rencontré Mademoiselle Kouassi Amoin Juliana qui est une coiffeuse à Béoumi. Le 25 Décembre 2021 elle nous a révélé qu’elle n’est pas loin d’ouvrir son propre salon de coiffure. Kouassi Amoin Juliana a 20 ans. Elle est célibataire et sans enfant. Le métier de coiffeuse l’a toujours passionné. Depuis l’enfance, elle était en admiration face à la dextérité des femmes de son quartier qui coiffaient. Arrivée en première année du cours élémentaire, elle a dû arrêter les études pour se former au métier de coiffeuse. La force des choses l’y obligeait, mais cela tombait bien puisqu’elle en rêvait. Lorsqu’elle a arrêté les cours, elle a attendu quelques années avant de commencer à apprendre la coiffure. Pour payer sa formation, Juliana a dû travailler en tant qu’aide ménagère pour des particuliers. C’est une tante à elle, une sorte de tutrice qui l’a inscrite à ce salon. Elle a énormément appris au cours des quatre années passées ici. Habituellement, cette période de fête est très féconde.  

Mais cette année ça ne marche pas beaucoup. Juliana et ses collègues n’ont pas le début d’une explication, mais espèrent que les clientes reviendront vite. « Nous recevons les clients et nous leur demandons poliment le modèle de coiffure qu’ils veulent faire. Nous faisons plusieurs modèles de coiffures, les prix des prestations comme le shampoing, les chions et autres varient entre 800 f CFA et 2.000 f CFA. Bien sûr qu’il ya des coiffures plus cher » elle répondait quand la façon dont les choses se passe avec les clientes. Juliana maîtrise bien les tissages et les Marcoussis. Entre elle et ses collègues, les relations sont parfois tendues, mais elles trouvent toujours une solution entre elles. Mademoiselle Kouassi Amoin Juliana garde l’espoir d’avoir un jour son propre salon de coiffure un jour. Elle a aussi des ambitions, celle d’entreprendre étant la plus importante.

Bakary Ouattara, contributeur PepeSoupe à Béoumi.

Lire aussi ⬇️

FIN DE FORMATION POUR LES COIFFEUSES

EDWIGE MAO, UNE COIFFEUSE PROFESSIONNELLE

CLÉMENCE, UNE AS DE LA COIFFURE

partager l'article

Vous en voulez plus ? Devenez un lecteur privilégié !

Membre
Gratuit
Accès à un nombre limité d'articles réservés à nos membres
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
100% gratuit sans coûts cachés
Je m'inscris
Formule premium mensuelle sans engagement
Par mois
300 CFA
Des contenus premium exclusifs
Bénéficiez de l'accès à l'ensemble des articles du site pepesoupe.com, y compris les articles exclusifs
Accédez à tous les numéros du journal PEPESOUPE de l'année grâce à notre liseuse digitale
Accédez aux reportages vidéo PEPESOUPE
Recevez gratuitement la newsletter quotidienne de PEPESOUPE directement dans votre boîte mail
Je m'abonne
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration