samedi 17 août 2019
Total des publications: 1207
Retour Economie

LE MOUTON LE PLUS GROS

samedi 10 août 2019 05:03 / mis à jour le lundi 12 août 2019 09:00

Les préparatifs d’avant fête avancent très bien à Odienné. Si  c’est au chef de famille d’acheter un mouton en vue d’accomplir la volonté divine,  c’est d’une part un moment de plaisir chez les enfants qui passent souvent le claire de leur temps à faire des comparaisons  au sujet des moutons et d’autre part  une bonne affaire pour les vendeurs de moutons qui souvent viennent du Mali et  Burkina  notamment.

A Odienné, on trouve des points de vente de moutons où l’on peut se rincer les yeux en attendant de faire le bon choix. Le plus connu des habitués est communément appelé «  Garbale ». Il est situé vers le pont menant au quartier stade.  Toutefois  pour la circonstance on en trouve vers la mairie.

Fait nouveaux, les éleveurs de moutons peuvent également se hisser sur la scène avec des prix imbattables.  Ainsi, presqu’une semaine durant, le jeune Touré Mori alias Morissone cherchait preneur pour ses  2 béliers nourris avec beaucoup d’attention.  Ces béliers attirent les regards au premier coup d’œil mais le prix ne retient pas beaucoup de personnes. Ceux-ci laissent juste un mot de félicitations.

De 450.000 FCFA, en fin de semaine, comme prix de départ, ce n’est que ce jeudi 08 Août 2019  aux environs de 10h 53 qu’un client est tombé sous les charmes de ces deux  bêtes, cela grâces aux démarches d’Amadou KONE qui se contentera d’une simple commission après que le prix ait été revu par le vendeur.

Mais  si la Tabaski est une victoire pour les enfants, qui, au-delà de l’aspect rituel y voient un simple moment de plaisir, elle est un challenge attendent les parents : acheter des nouveaux habits pour les bambins. Dans le cas contraire, ils ne retiendront pas leurs larmes. (289 mots)

Emmanuel KONE