média officiel

LES RÉSEAUX SOCIAUX EN CÔTE D’IVOIRE : ENTRE POSITIF ET NÉGATIF

L’impact des réseaux sociaux dans la société ivoirienne est indéniable, marqué par une dualité entre des contributions positives et des effets négatifs notables. Au-delà de leur aspect distrayant, ces plateformes jouent un rôle de plus en plus crucial dans la vie quotidienne des Ivoiriens.

D’un côté, les réseaux sociaux sont devenus des espaces de dialogue et d’échange d’idées, permettant de résoudre des problèmes sociaux et de promouvoir des valeurs positives. Ils ont favorisé la création d’entreprises, notamment grâce à la publicité en ligne, et ont catalysé des mouvements de solidarité. Les débats constructifs sur la gestion publique ont également trouvé un terrain fertile, incitant le gouvernement à dialoguer avec la population. Des exemples concrets tels que la résolution de la crise de la data en avril dernier et les modifications proposées à la loi sur les VTC en mars 2022 attestent de l’impact tangible des réseaux sociaux.

Par ailleurs, ces plateformes ont été des vecteurs d’opportunités professionnelles pour de nombreux Ivoiriens. Des emplois ont été trouvés grâce au recrutement en ligne ou en devenant créateurs de contenu, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives économiques.

Photo de Profil de la plateforme PAD

Cependant, il est essentiel de reconnaître que les réseaux sociaux ont aussi un revers négatif. Ils ont contribué à la diffusion de modèles préfabriqués qui valorisent la quête de l’argent facile, l’exhibition de la nudité féminine et même la propagation du proxénétisme et de la consommation de la drogue chez les adolescents. Des clubs d’arnaques ont prospéré, sapant la confiance et la sécurité en ligne. Ces comportements vont à l’encontre des valeurs fondamentales de la société ivoirienne.

En résumé, les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la société ivoirienne, apportant à la fois des bénéfices tangibles et des effets néfastes. Ils ont renforcé la participation citoyenne, créé des opportunités économiques, mais ont également contribué à la propagation de comportements nuisibles.

Bainguié Jean-François, contributeur PepeSoupe à Abidjan.

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
Mahmoud SABRAOUI
MOE L'ENJAILLEUR : L'HUMORISTE LIBANAIS QUI FAIT VIBRER LA TOILE IVOIRIENNE
Screenshot_20221014-153204_2
MLM: BAYTA, UNE AUTRE ENTREPRISE FAIT DES VICTIMES
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
des-jeunes-femmes-jouant-au-jeu-de-la-bouteille-au-Koweït
NOSTALGIE : QUAND DES ADULTES RETROUVENT LEUR ENFANCE A TRAVERS UN JEU
Des étals de Kpolo à perte de vue.
GBÊKA : L’ÉPICENTRE DU COMMERCE DU KPOLO
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.