média officiel

LA VENTE DE LAIT, CAILLÉ UNE AFFAIRE JUTEUSE.

En affaire qui a trouvé le bon filon a trouvé le bonheur. Ce bon filon monsieur SOUMAHORO Yacouba et monsieur KONE Aboubacar semblent l’avoir trouvé depuis plus de 10 ans en se lançant dans la fabrication et la vente de lait caillé.

Les deux associés tiennent leur affaire dans le quartier de Yopougon Nouveau Quartier non loin de la pharmacie LAOULOU.
Nous avons commencé avec un sac de lait LP de 25 kilogrammes, et chaque fois, quand le sac se vidait, nous en achetions un autre ainsi de suite. Maintenant c’est un camion qui vient nous livrer les sacs de lait et nous payons après, nous confie monsieur SOUMAHORO la quarantaine loin derrière.

Le conditionnement se fait en sachets et pots vendus respectivement à 150 F CFA et 200 F CFA l’unité. La livraison se fait uniquement dans des kiosques de Yopougon où les sachets sont revendus entre 250 et 300 et les pots entre 350 et 400 F CFA selon l’emplacement et l’affluence dans le kiosque.

L’affaire marche un peu nous confie monsieur Soumahoro, modeste, car elle leur permet à lui et son associé de subvenir aux besoins de leur famille respective. Monsieur SOUMAHORO originaire de TOUBA à l’extrême Ouest de la Côte d’Ivoire est marié et est père de quatre enfants de 10 ans à 15 mois. Son associé monsieur KONÉ est également marié et père de 4 enfants. Chacun des deux a chez lui des neveux et parents élèves et étudiants qui leur prêtent main forte dans cette activité lucrative.

Pour la bonne marche de leur activité nos deux champions disposent de deux motos de livraison qui arpentent tous les jours les rues de Yopougon pour livrer leur produit.
Par jour ils écoulent entre 180 et 200 sachets et entre 160 et 180 pots pour un chiffre d’affaire journalier qui oscille entre 59.000 F CFA et 66.000 F CFA. Le petite affaire tourne 7 jours/7 ce qui fait que le chiffre d’affaire mensuel se situe entre 1.770.000 F CFA et 1.980.000 F CFA.
Après le paiement des charges (le magasin, l’eau, l’électricité, le lait le sucre, les emballages et toutes les autres dépenses), ils arrivent à s’en sortir et ne se plaignent pas aux dires de monsieur SOUMAHORO Yacouba.
Pour finir monsieur SOUMAHORO nous révèle qu’il a suivi des études à l’école coranique et à même poursuivi ses études en Tunisie mais n’a pour l’heure que cette activité qui lui permet de vivre dignement.
#

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
WhatsApp Image 2024-02-21 at 09.34
ZAO SAMUEL : UNE DÉTERMINATION SANS FAILLE
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
ebc1e5b7-e1f8-4bd1-9351-9d54d5d97370
NEL JAMILA
Solide dans son couloir gauche, Simon Adingra, n'a laissé aucune action de but passer par lui
ÉLÉPHANTS DE CÔTE D'IVOIRE : SIMON ADINGRA, LA NOUVELLE PERLE
DALOA INTER 13
‘’AMONAN C’EST CUU’’, LE BUZZ DU MOMENT
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter

Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email