média officiel

DÉCHETS POST-CURAGE À ABIDJAN :UN DÉFI PERMANENT

La problématique du ramassage des déchets après le curage des caniveaux constitue un véritable casse-tête à Abidjan. Dans toutes les communes, des plus huppées aux plus populaires, ce problème se manifeste dans les rues. Le 29 août, environ 500 mètres de caniveaux vidés de leurs déchets solides ont été aperçus en début d’après-midi dans une ruelle à Marcory remblais, mettant une fois de plus en évidence ce défi persistant.

Selon les informations recueillies auprès des riverains, des jeunes bénévoles se sont attelés au curage des caniveaux dès le matin. Cependant, les déchets demeurent en tas aux abords des caniveaux, prêts à être emportés à nouveau par le prochain épisode pluvieux. Cette récurrence soulève une question cruciale : comment assurer une gestion adéquate des déchets après le curage initial ?

Même lorsque des jeunes recrutés par les services publics participent à ces opérations, les déchets extraits des caniveaux sont rarement acheminés vers des points de collecte appropriés. Cette pratique négligente engendre des nuisances olfactives et accroît le risque de maladies, notamment en cette saison pluvieuse.

Un caniveau curé par des volontaires à Marcory remblais.

Il est important de noter que les entreprises de ramassage de déchets opérant à Abidjan accomplissent déjà un travail considérable. Dans cette perspective, pourquoi ne pas les intégrer davantage à ces actions de curage ? Une synergie entre ces entreprises et les bénévoles pourrait offrir une solution viable pour résoudre ce problème récurrent. En combinant les ressources humaines des jeunes volontaires et l’expertise des sociétés spécialisées dans la collecte des déchets, il serait envisageable de garantir une gestion plus efficace des déchets extraits des caniveaux.

de l’eau usée dans un caniveau vidé de ses déchets, sans conduit d’évacuation
De l’eau usée dans un caniveau vidé de ses déchets, sans conduit d’évacuation

En somme, il est impératif de transformer ce défi en une opportunité d’emploi pour les jeunes et d’amélioration pour Abidjan. Une collaboration étroite entre les jeunes bénévoles, les entreprises de ramassage de déchets et les autorités locales pourrait contribuer à préserver la propreté de l’espace urbain.

Bainguié Jean-François, contributeur PepeSoupe à Marcory.

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
Mahmoud SABRAOUI
MOE L'ENJAILLEUR : L'HUMORISTE LIBANAIS QUI FAIT VIBRER LA TOILE IVOIRIENNE
Screenshot_20221014-153204_2
MLM: BAYTA, UNE AUTRE ENTREPRISE FAIT DES VICTIMES
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
des-jeunes-femmes-jouant-au-jeu-de-la-bouteille-au-Koweït
NOSTALGIE : QUAND DES ADULTES RETROUVENT LEUR ENFANCE A TRAVERS UN JEU
CaptureYAN
CHARLES, CHAUFFEUR YANGO 
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.