Le premier site d'actualité en Côte d'Ivoire

11,195 articles actuellement disponibles

Le premier site d'actualité
en Côte d'Ivoire

LES COMMERÇANTS DE DENRÉES RÉAGISSENT FACE AUX PLAINTES

Partager l'article

S’il y a bien une situation qui fait perdre la sérénité dans nos ménages actuellement, c’est bien le coût des denrées de premières nécessités. Aujourd’hui, 06 mars, nous avons décidé de nous rendre sur l’un des plus grands marchés de Yopougon, afin d’avoir une meilleure idée sur le sujet. C’est Sidibé Fatim qui nous reçoit devant son étal, au marché de siporex. Selon cette dernière, le coût élevé actuel de certaines denrées, est dû à la période du ramadan en approche. Car généralement, à cette période, le prix des denrées flambe.

C’est le cas de la tomate dont le prix du kilo est passé de 500 f à 700 f. Quant au piment “sent bon“, le prix du Seau est passé de 12000 f à 16000 f. Ce prix grimpera encore certainement, assure-t-elle. Le paquet de carottes est quant à lui, passé de 450 à 700 f. Un peu plus loin, c’est Mr Yeo qui nous reçoit. Vendeur grossiste d’oignon et de pomme de terre, il estime qu’il n’y a pas de feu à la demeure. Et que les flambées sont périodiques. Actuellement le kg d’oignons violet a connu un rabais. Il est passé de 500 f à 400 f. Quant à la pomme de terre, elle est vendue entre 400 f et 500 f le kg. Il rassure d’ailleurs que cela n’a rien à avoir avec une prétendue hausse de carburant. Il invite tout de même les autorités, à avoir un œil sur la pression que subissent les foyers. Car 100 f de plus peuvent représenter beaucoup plus qu’on ne voit. Les salaires étant faibles, il est difficile de suivre le rythme. Il est lui-même consommateur et comprend aisément les cris de ses concitoyens.

Bainguié Jean-François, Contributeur PepeSoupe à Yopougon.

Lire aussi ⬇️

L’INFLATION À KOUN-FAO

BOUAKE EN PROIE A L’INFLATION ?

CHERTÉ DE LA VIE, DES COMMERÇANTES EXPLIQUENT TOUT