média officiel

LE BOIS : VÉRITABLE ALTERNATIVE POUR LES FOYERS MODESTES

Au cours de ces dernières années, l’utilisation du gaz butane a pris une très grande dimension au point de s’imposer comme la principale solution dans les ménages du pays. Facile à utiliser, rapide pour les cuissons et « économique » selon ses adeptes, l’on pourrait affirmer sans risque de se tromper, que le gaz fait presque l’unanimité chez les classes moyennes. Malheureusement, tout le monde n’a pas le luxe de se procurer une bouteille de gaz dont le prix le plus bas pour l’abonnement s’élève autour de 20.000 FCFA. Pour ce faire, dans certains foyers « qui peinent à sortir la tête de l’eau », une solution (sans doute l’une des plus anciennes) s’impose: le charbon ou l’utilisation du bois de chauffage comme à l’ancienne. Dans certains quartiers de Korhogo qui étaient encore de petits villages avant que l’urbanisation rapide de la ville ne les engloutisse, le bois est la principale ressource pour la cuisson des aliments.

Au quartier Natio, Tiekelezo ou encore Kassirimé, des familles ont même fait de la vente du bois l’une de leurs activités de prédilection. Pour Tuo Tenelo, vendeur de bois depuis 2006, « si cette activité existe encore, c’est parce qu’il y a des gens qui n’ont d’autre choix que d’utiliser du bois à la maison ». L’homme que nous avons rencontré ce mardi 29 mars dans sa modeste demeure ne nie pas l’atout économique de cette activité qui parait « dépassée » pour certains. En expliquant sa méthode de travail, l’homme s’est voulu minutieux: « je ramène souvent les gros bois secs de mon champ ou je vais les chercher en brousse ou dans les villages à l’aide de tricycles. Ensuite je sollicite un bûcheron pour les couper sur mesures à raison d’un mètre par morceau. J’en fais des tas et mes clients viennent les acheter ». Monsieur Tenelo estime qu’il a une clientèle importante puisque des femmes de ménages, des restauratrices, des vendeuses de beignets et des vendeurs de “choucouya” le sollicitent constamment. Ses tas de bois se vendent à 2.000f et peuvent aller jusqu’à 3.500f selon la rigidité et la durabilité du bois.

Ouattara Ben Harouna, Contributeur PepeSoupe à Korhogo.

Lire aussi ⬇️

MORIBA LE VENDEUR LÉGAL DE BOIS

MOUSTAJ, LE CHEF DES VENDEURS DE BOIS

ADAMA EXPRIME SES SENTIMENTS SUR LE BOIS

Partager l'article

LES + LUS DE LA SEMAINE
WhatsApp Image 2024-02-21 at 09.34
ZAO SAMUEL : UNE DÉTERMINATION SANS FAILLE
ebc1e5b7-e1f8-4bd1-9351-9d54d5d97370
NEL JAMILA
IMG-20220322-WA0094
LES BIENFAITS DES THÉ ACHOURA ET ARAWANE
Solide dans son couloir gauche, Simon Adingra, n'a laissé aucune action de but passer par lui
ÉLÉPHANTS DE CÔTE D'IVOIRE : SIMON ADINGRA, LA NOUVELLE PERLE
WhatsApp Image 2024-02-22 at 19.38
LA NSC : UN TREMPLIN POUR LES JEUNES TALENTS SPORTIFS
LES +RÉCENTS

Pensez-vous que les Éléphants remporteront la CAN 2023 ?

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Pensez-vous que les Éléphants remporteront la prochaine CAN, organisée en Côte d'Ivoire ?
NOS ÉMISSIONS TV
RETROUVEZ-NOUS

Inscrivez-vous à la PepeNewsletter
Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email

Inscrivez-vous à la Newsletter

Chaque matin, nos meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez fermer cette fenêtre. Votre inscription a bien été prise en compte.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Email